Le Conseil fédéral libère 123 millions de francs des réserves de la NLFA

Berne, 19.10.2005 - Le Conseil fédéral a libéré 123 millions de francs des réserves de la NLFA. Sur ce montant, 116 millions concernent l’axe du Lötschberg et 7 la préparation de l’exploitation du tunnel de base du Lötschberg. Ces coûts ont déjà été attestés dans la prévision des coûts finals de la NLFA et pris en compte dans le fonds FTP.

Le Conseil fédéral est compétent pour libérer les crédits des réserves de la NLFA. Cette mesure financière ne se produit qu’au moment où il est prouvé que les dépenses supplémentaires nécessaires pour adapter le grand projet à la situation ne peuvent pas être compensées par d’autres économies.

Ce déblocage de fonds en faveur de l’axe du Lötschberg sert principalement à couvrir les surcoûts liés à la zone carbonifère difficile du tunnel de base, à la mauvaise qualité de la roche de Frutigen et aux exigences supplémentaires des entreprises. Afin de préparer la mise en exploitation du tunnel du Lötschberg, il faut en outre utiliser les réserves pour la pose du système d’arrêt automatique des trains ETCS Level 2 dans les véhicules, pour l’entretien du tunnel, ainsi que pour le sauvetage et la réparation des pannes.

Il s’agit de la quatrième libération des réserves opérée par le Conseil fédéral. Le 21 août 2002, il a, pour la première fois, débloqué 395 millions pour le Lötschberg et la voie d’accès NLFA St-Gall – Arth-Goldau. La deuxième libération en faveur des axes du St-Gothard et du Lötschberg a eu lieu le 27 août 2003. Les 378 millions étaient notamment indispensables pour couvrir les dépenses supplémentaires découlant de l’échelonnement de la NLFA et des exigences accrues en matière d’isolation du tunnel de base du St-Gothard. La troisième libération (477 mio. fr.) a eu lieu le 8 septembre 2004. Elle s’est faite en faveur de l’axe du Lötschberg et de la préparation de la mise en service du tunnel de base y relatif. 

Initialement, les réserves de la NLFA atteignaient 1'947 millions (prix de 1998). En juin 2004, elles ont été augmentées de 900 millions. Après les quatre libérations, elles se montent actuellement à 1'475 millions.


Auteur

Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-636.html