Respect de la dignité des malades - Le conseiller fédéral Didier Burkhalter visite un centre à Laupen

Berne, 22.02.2011 - Le conseiller fédéral Didier Burkhalter a visité mardi le centre pour personnes âgées de Laupen. Cette institution, qui met au premier plan le respect de la dignité des personnes âgées, dispose d’une unité de soins palliatifs depuis 2003. Ces soins s’adressent aux personnes âgées, mais comprennent aussi la prise en charge et le traitement des personnes souffrant de maladies incurables, mortelles et/ou chroniques évolutives, indépendamment du diagnostic et de l’âge.

En faisant le tour de l’établissement, le conseiller fédéral Didier Burkhalter s’est informé de la façon dont la prise en charge et le traitement palliatif permettaient de soulager les douleurs et de ménager la qualité de vie des pensionnaires. L’objectif est d’offrir un environnement digne pour vivre et mourir. Le concept de soins palliatifs concerne tous les domaines de l’établissement : de la médecine et des soins, par exemple l’analyse minutieuse et le traitement des douleurs, à l’hôtellerie. Pour relever ces défis, l’ensemble du personnel soignant suit régulièrement des formations.

Le centre de Laupen dont l’adage est « Il faut vaincre la peur de la dernière phase de vie et bien vivre avec la maladie jusqu’à la fin » a été distingué en 2009 par un Age Award. Cette distinction, remise tous les deux ans par la fondation « Age Stiftung », a récompensé l’institution bernoise pour la qualité de l’accompagnement des patients. La qualité architecturale des bâtiments qui permet à ses pensionnaires de préserver une vie privée, le service adapté aux besoins individuels ainsi que la compétence du personnel de l’institution ont particulièrement retenu l’attention du jury du prix.

En Suisse, la majorité des personnes de plus de 75 ans passent la dernière phase de leur vie dans un EMS. Au vu de l’évolution démographique, l’importance des maisons de retraite et des EMS comme lieux de fin de vie va encore croître.

La Confédération et les cantons ont mis en place une « Stratégie nationale en matière de soins palliatifs 2010–2012 ». Elle vise à ancrer ce type de soins à l’échelle nationale – dans les soins de longue durée, mais aussi dans l’ensemble du système de santé. Pour améliorer la qualité des soins palliatifs, il faut renforcer la coordination entre les prestations offertes à l’intérieur d’une institution, comme c’est le cas à Laupen par exemple, mais aussi entre les différents acteurs de la santé (hôpitaux, soins à domicile, équipes mobiles spécialisées dans les soins palliatifs).


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral de la santé publique, Mona Neidhart, 031 322 95 05, media@bag.admin.ch



Auteur

Secrétariat général DFI
http://www.edi.admin.ch

Office fédéral de la santé publique
http://www.bag.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-37744.html