La Confédération crée les conditions préalables pour la fusion du chemin de fer du Brunig et du LSE

Berne, 30.06.2004 - Le Conseil fédéral a étendu la concession du chemin de fer Lucerne – Stans – Engelberg (LSE) à la ligne du Brunig, qui appartient aux CFF. En même temps, il a autorisé les CFF à vendre au LES l’infrastructure du chemin de fer du Brunig entre Lucerne et Interlaken. De cette manière, rien n’empêche, du point de vue de la Confédération, la fusion du chemin de fer du Brunig et du LSE.

Le LSE possède une concession pour exploiter la ligne à voie métrique Hergiswil - Stans - Engelberg. Les CFF sont propriétaires de la ligne du Brunig, Lucerne - Hergiswil - Meiringen - Interlaken Est, également à voie métrique. Dans l'optique d'un déroulement plus efficace du trafic, les deux entreprises ont convenu de fusionner, leur exploitation technique étant dans une large mesure identique. Les propriétaires principaux du LSE (cantons de Nidwald et d'Obwald, commune d'Engelberg et la Confédération), d'une part,  et la Confédération, propriétaire des CFF, d'autre part, soutiennent cette fusion.

La SA CFF sépare le chemin de fer du Brunig de son entreprise et le vendra au LSE. Le capital social du LSE sera augmenté en conséquence et, par rapport au prix de vente du chemin de fer du Brunig, les CFF seront les actionnaires majoritaires du nouveau LSE.

Depuis l'été 2003, les discussions sur la coopération entre le LSE et le chemin de fer du Brunig sont intenses. Les deux chemins de fer sont gérés par une seule direction depuis le 1er avril 2004. La fusion est prévue pour la fin de 2004. Mais auparavant, il faut que les autorités politiques des cantons d'Obwald et de Nidwald donnent leur accord.

La fusion sera opérée sans que les pouvoirs publics doivent y injecter des moyens financiers. La mise en commun permet de réduire les coûts. Ainsi, on pourra éponger les coûts supplémentaires liés à l'ouverture du tunnel vers Engelberg.

La fusion du LSE et du chemin de fer du Brunig constitue le premier pas vers la constitution du groupe ferroviaire qui unira les chemins de fer à voie étroite du lac des Quatre-Cantons au lac Léman en passant par l'Oberland bernois. Cette union fait partie de la stratégie fédérale visant à consolider le paysage ferroviaire.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral des transports OFT, Information et informatique, 031 322 36 43


Auteur

Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-13946.html