Le Conseil fédéral adopte le mandat de la Suisse en vue des négociations sur l’agenda de développement durable pour l’après-2015

Berne, 14.01.2015 - L’ONU et ses Etats membres planchent depuis 2012 sur un nouveau cadre d’objectifs universels de développement durable (ODD) appelés à remplacer les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), qui arrivent à échéance fin 2015. Le 14 janvier 2015, le Conseil fédéral a assigné à la délégation suisse le mandat de participation aux négociations interétatiques sur les ODD. Jusqu’en juillet 2015, les Etats se retrouveront à New York pour négocier les nouveaux objectifs ainsi que leurs modalités d’application et de financement. Ces négociations devraient aboutir à l’adoption d’un nouvel agenda de développement durable à l’occasion d’une rencontre au sommet prévue du 25 au 27 septembre prochain.

La communauté internationale a défini en l’an 2000 les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) à atteindre d’ici fin 2015. Ces derniers ont largement contribué, au cours de ces quinze dernières années, à recentrer la coopération internationale au développement, à renforcer l’obligation de reddition des comptes et à mobiliser un soutien à l’échelle mondiale. Lors d’une conférence de l’ONU sur le développement durable qui s’est tenue en juin 2012 (Rio+20), décision a été prise d’élaborer des Objectifs de développement durable (ODD) destinés à prendre le relais des OMD pour la période après 2015. A partir de 2015, la lutte contre la pauvreté et le développement durable devraient donc faire l’objet d’une approche concertée comportant des priorités et des objectifs communs. Le nouveau cadre d’orientation pour le développement durable après 2015 devrait être  adopté par les chefs d’Etat et de gouvernement lors d’une rencontre au sommet prévue en septembre 2015. La Suisse a participé activement au processus d’élaboration de ce nouvel agenda.

Les négociations interétatiques relatives à l’agenda post-2015 s’étendront de janvier à juillet 2015. La délégation suisse, conduite par l’ambassadeur Michael Gerber, représentant spécial pour le développement durable mondial, s’attachera à défendre l’intégration de ses objectifs-clés dans le document final des négociations, conformément au mandat adopté par le Conseil fédéral.

La Suisse se mobilise en faveur de l'adoption d’un vaste agenda mondial de développement durable prévoyant des objectifs universels à atteindre à l’horizon 2030. Ces derniers visent l’instauration d’un développement durable et l'éradication de la pauvreté extrême dans le respect des limites planétaires, tout en favorisant la paix, l’émergence de sociétés inclusives et le respect des engagements pris en matière de droits de l'homme. La Suisse poursuit tout particulièrement des objectifs spécifiques dans les domaines de l’eau, de la santé, de l’égalité des sexes, de la paix durable et de l’inclusion sociale. Elle plaide en outre pour l’intégration des trois thématiques suivantes: passage à des modes de consommation et de production durables, réduction du risque de catastrophe et aspects importants liés à la migration.

La Suisse s’engage par ailleurs pour que les négociations interétatiques permettent de définir concrètement les modalités régissant la mise en œuvre, le financement et la mesure de l’efficacité de l’agenda. Pour contrôler les progrès effectués, la Suisse souhaite créer un solide cadre en matière de suivi et de reddition des comptes. Quant aux questions financières, elles seront avant tout abordées dans les négociations spécifiques sur le financement du développement durable, qui culmineront en juillet 2015 avec la conférence ministérielle prévue en Ethiopie.


Adresse pour l'envoi de questions

Information DFAE
+41 58 462 31 53
info@eda.admin.ch


Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-55886.html