Plan sectoriel des transports : le Conseil fédéral adopte la partie révisée Infrastructure rail

Berne, 07.12.2018 - Le Conseil fédéral a complété et adapté la partie Infrastructure rail du plan sectoriel des transports (SIS) lors de sa séance du 7 décembre 2018. La révision approuvée concerne en particulier la mise à jour du réseau stratégique d’approvisionnement en courant électrique ferroviaire ainsi que l’intégration dans ce document d’un nouvel atelier pour le BLS à l’ouest de la ville de Berne.

Le plan sectoriel des transports est un instrument de planification et de coordination de la Confédération. Il vise à coordonner les différents secteurs du système de transports (route, rail, air, eau) entre eux et avec le développement territorial. Le plan sectoriel des transports se compose d’une partie « programme », en vigueur depuis le printemps 2006, et de parties « mise en œuvre » relatives aux différents modes de transport. Reprenant les objectifs contenus dans la partie « programme », les parties « mise en œuvre » fixent les buts et principes qui sont contraignants pour les autorités fédérales et cantonales.

La partie Infrastructure rail est ainsi régulièrement actualisée pour répondre aux besoins. Avec la décision du Conseil fédéral d’aujourd’hui, la partie « conceptionnelle » du document introduit, d’une part, la mise à jour du réseau stratégique d’approvisionnement en courant électrique ferroviaire, et d’autre part, des critères pour l’attribution des kilomètres de câblage pour les lignes de transport d’électricité CFF (132kV).

La partie « fiches d’objet » intègre, elle, le nouvel atelier du BLS à Chliforst Nord, qui doit servir à l’entretien léger du matériel roulant et qui doit être opérationnel en 2025. Quarante-quatre emplacements potentiels ont été étudiés par le canton de Berne. Les sites de Chliforst Nord et de Niederbottigen ont été retenus dans le cadre de la procédure SIS. Les deux emplacements présentent des avantages et des inconvénients spécifiques. Pour l’emplacement de Chliforst Nord, une partie de la forêt devrait être défrichée, tandis qu’il faudrait procéder à de nombreuses expropriations s’agissant du site de Niederbottigen. Après une évaluation globale et la prise en compte de tous les intérêts en jeu, le Conseil fédéral a porté son choix sur le site de Chliforst Nord pour l’édification de ce nouvel atelier d’entretien.

Ces adaptations sont applicables immédiatement.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral des transports, Information, +41 58 462 36 43, presse@bav.admin.ch



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Secrétariat général DETEC
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Office fédéral des transports
https://www.bav.admin.ch/bav/fr/home.html

Office fédéral du développement territorial
https://www.are.admin.ch/are/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-73268.html