Conférence germano-suisse sur l’entraide en cas de catastrophe

Berne, 19.01.2017 - Plus de 200 cadres et experts suisses et allemands de la protection de la population se sont retrouvés jeudi à Kreuzlingen (TG) pour parler de l’entraide transfrontalière en cas de catastrophe. Cet été, l’Office fédéral de la protection de la population organisera un exercice mettant les autorités aux prises avec un ouragan sur le lac de Constance.

De part et d'autre de la frontière germano-suisse, les partenaires de la protection de la population entretiennent d'excellents contacts. Leur coopération sera encore renforcée par un prochain exercice commun mis au point par l'Office fédéral de la protection de la population en collaboration avec les autorités des régions frontalières.

Dans un premier temps, une conférence s'est tenue à Kreuzlingen pour se mettre d'accord sur la coordination des mesures, des ressources, de la communication et de l'information. C'était également l'occasion, pour les responsables de tous les organes concernés, de faire connaissance, vu l'importance des contacts personnels dans la maîtrise d'un événement. En outre, des informations ont été données sur les scénarios qui feront l'objet de l'exercice de cet été.
Les responsables de l'exercice auprès de l'Office fédéral de la protection de la population ont été surpris en bien de l'intérêt suscité, qui a largement dépassé les seuls organes participants. Plus de 200 cadres et experts suisses et allemands ou appartenant à la Conférence trinationale du Rhin supérieur ont assisté aux exposés et aux ateliers.

L'exercice du mois de juin réunira les cantons de Schaffhouse et de Thurgovie, les arrondissements de Constance et de Forêt-Noire-Baar, le District de Fribourg-en-Brisgau ainsi que les corps de gardes-frontière des deux pays. Tous devront faire face à la fois à un ouragan transfrontalier et à une grave épizootie. Organisé et dirigé par l'Office fédéral de la protection de la population, l'exercice se fondera sur les listes nationales et cantonales de dangers, dans lesquelles sont décrits les principaux risques concernant la protection de la population. Il sera ensuite évalué d'ici le mois d'octobre.


Adresse pour l'envoi de questions

Christian Fuchs
Communication Office fédéral de la protection de la population
058 466 49 99



Auteur

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Office fédéral de la protection de la population
http://www.bevoelkerungsschutz.admin.ch/

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-65317.html