Le fret ferroviaire transalpin s’accroît au premier semestre

Berne, 09.09.2014 - Le trafic ferroviaire à travers les Alpes a enregistré une forte croissance de janvier à juin 2014. Il a atteint sa plus grande part de marché (67,5 %) depuis l’introduction de la redevance sur le trafic des poids lourds liée aux prestations (RPLP) en 2001, alors qu’en trafic routier de marchandises, le nombre de camions et le volume de transport ont diminué.

Dans l’ensemble, près de 20 millions de tonnes de marchandises ont transité par le rail et par la route à travers les Alpes au premier semestre 2014, soit 2,9 % de plus qu’au premier semestre 2013. Le taux de croissance a même été nettement plus élevé au premier trimestre 2014 (+5,4 %) qu’au deuxième (+0,6 %).

Le rail et la route ont évolué différemment : le trafic ferroviaire transalpin a fortement augmenté de début janvier à fin juin 2014 (13,4 millions de tonnes, soit 5,3 % de plus qu’au 1er semestre 2013). Tous les segments du marché ferroviaire profitent de la croissance, notamment le transport par wagons complets, dont le volume augmente de 6,2 %. Le transport combiné non accompagné s’est accru de 5,4 %.

Le trafic routier de marchandises a transporté près de 6,5 millions de tonnes au premier semestre 2014 (-1,6 %). Le nombre de courses transalpines de camions a également diminué (-1,3%), mais dans une moindre mesure, pour se situer à 567 000, soit environ 7000 véhicules marchandises de moins qu’au premier semestre 2013.

Si l’on considère séparément les passages transalpins, au premier semestre, le fret ferroviaire a augmenté de 5,8 % sur l’axe du St-Gothard par rapport à l’année précédente alors qu’il s’est accru de 4,5 % sur l’axe du Simplon. En trafic routier de marchandises, la diminution du nombre de courses est la plus forte au San Bernardino (-4,8 %) et au Grand-Saint-Bernard (-3,1%). L’observation de cette évolution fait apparaître deux éléments majeurs : d’une part la reprise économique très timide en Italie, d’autre part l’attrait des offres que les prestataires du fret ferroviaire ont réussi à proposer malgré la morosité conjoncturelle. De plus, l’abondance de neige l’hiver dernier, avec son lot de fermetures de routes, a encore influé sur la courbe du transport routier.

La part du rail en fret transalpin a atteint 67,5 % au premier semestre 2014, soit 1,5 point d’indice de plus qu’au premier semestre de l’année précédente. La part de marché du rail atteint un record depuis l’introduction de la redevance sur le trafic des poids lourds liée aux prestations (RPLP). La tendance positive de l’année précédente s’est donc poursuivie au premier semestre 2014.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral des transports
Service de presse
+41 (0)58 462 36 43
presse@bav.admin.ch



Auteur

Office fédéral des transports
https://www.bav.admin.ch/bav/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-54377.html