Premières expériences dans le domaine de l’instruction en cybernétique

Berne, 21.09.2018 - Le 6 août dernier, pendant l’école de recrues, l’armée a lancé le premier stage de formation en cybernétique. Elle a ainsi franchi une étape importante du Plan d’action Cyberdéfense, lequel vise à renforcer les capacités de l’armée dans ce domaine. Les responsables tirent un premier bilan positif de l’expérience.

En moins d'une année, l'armée et ses partenaires ont conçu et mis sur pied une nouvelle instruction dans le domaine cybernétique pour les recrues. Après avoir brillamment passé la sélection pendant les premières semaines de l'école de recrues, 18 d'entre elles ont commencé l'instruction en cybernétique le 6 août. Lors d'une conférence de presse donnée ce matin, le commandant de corps Philippe Rebord, chef de l'Armée suisse, le divisionnaire Thomas Süssli, chef de la Base d'aide au commandement de l'armée, et M. Andreas Kaelin, président de l'association pour la formation professionnelle dans le secteur des technologies de l'information et de la communication (ICT-Formation professionnelle Suisse), ont dressé un premier bilan.

Le commandant de corps Philippe Rebord et le président de l'ICT Andreas Kaelin ont mis l'accent à cette occasion sur la milice et sur la situation avantageuse tant pour l'armée et que pour les milieux économiques. L'armée peut s'appuyer sur les connaissances préalables des jeunes recrues, les former au domaine cybernétique - ce qui profite aussi aux milieux économiques - pour ensuite, dans les cours de répétition, tirer parti de l'expérience professionnelle civile des cybersoldats. Le divisionnaire Süssli a lui aussi souligné l'excellente collaboration et a laissé entrevoir la possibilité, dans le courant du deuxième semestre de l'année 2019, de pouvoir passer l'examen professionnel de spécialiste de la cybersécurité avec brevet fédéral dans le cadre du stage de formation en cybernétique organisé par l'armée.

La première instruction dans le domaine cybernétique constitue une étape importante pour l'armée dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d'action Cyberdéfense du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS), édicté en novembre 2017 et coordonné avec la Stratégie Nationale de protection de la Suisse contre les cyberrisques, laquelle précise, entre autres, que chaque acteur de l'espace cybernétique est responsable de la protection de ses propres systèmes face à des cyberattaques et de la maîtrise de ce type de menace.


Adresse pour l'envoi de questions

Stefan Hofer
porte-parole
058 463 37 41


Auteur

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports
http://www.vbs.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-72271.html