La Conférence sur l’innovation approuve le Masterplan Cleantech en Suisse

Berne, 04.11.2010 - La 3e Conférence sur l’innovation, qui s’est tenue sur l’initiative de la présidente de la Confédération, Doris Leuthard, approuve les 50 mesures et recommandations proposées dans le Masterplan Cleantech en Suisse. L’ensemble des actions préconisées sera mis en œuvre par la Confédération, les cantons et les milieux économiques et scientifiques au cours des prochaines années. Le but est de permettre à l’économie suisse de se positionner au mieux à l’échelle mondiale sur le marché en plein essor des technologies propres et respectueuses des ressources. Le Masterplan approuvé aujourd’hui à Berne sera mis en consultation auprès d’un grand nombre d’acteurs et adopté par le Conseil fédéral au printemps 2011.

Le Masterplan Cleantech en Suisse, élaboré conjointement par le Département fédéral de l’économie (DFE) et par le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC), vise à servir de cadre de référence en matière d’actions à mener pour consolider la compétitivité de l’industrie suisse par le biais d’innovations cleantech. Ce document s’articule autour de 28 mesures qui doivent être prises par la Confédération et de 22 recommandations à l’intention des cantons et des milieux économiques et scientifiques. Les mesures se déclinent en 5 champs d’action et couvrent tous les aspects de la chaîne de création de valeur, de la recherche au marché en passant par la régulation et la formation.

Après en avoir débattu en profondeur, les participants à la 3e Conférence sur l’innovation ont approuvé les éléments clés du Masterplan, à savoir l’état des lieux, la vision, les 4 objectifs et les 50 mesures et recommandations. A l’issue de la conférence, la présidente de la Confédération, Doris Leuthard, a confirmé, devant les médias, la volonté du Conseil fédéral de faire de l’encouragement de l’efficacité des ressources et des technologies propres un axe permanent de l’agenda politique. Le Masterplan est la première étape dans ce sens.

Il appartient maintenant aux milieux économiques, politiques et scientifiques concernés par cet enjeu de donner leur avis sur le Masterplan d’ici à la fin février 2011 dans le cadre d’une procédure de consultation. L’étape suivante sera l’approbation du Masterplan par le Conseil fédéral au printemps 2011. La mise en œuvre des mesures se fera sur plusieurs années et s’accompagnera d’un suivi sous la forme d’un monitorage cleantech. Un rapport sur les résultats du monitorage sera remis tous les quatre ans au Conseil fédéral.

Le Masterplan Cleantech en Suisse s’inscrit dans le prolongement de la note de discussion sur l’économie verte qui a été établie par le Conseil fédéral à la mi-octobre. L’objectif de cette note de discussion est double: diminuer la consommation de ressources en Suisse et dynamiser l’industrie suisse, notamment dans le domaine des cleantech. Le Conseil fédéral met non seulement l’accent sur les cleantech, piliers de l’économie verte, mais aussi, entre autres, sur le renforcement des incitations à la préservation des ressources dans le domaine de l’écologisation du système fiscal et sur la diffusion d’informations concernant l’impact environnemental de la consommation et de la production.

Expo Cleantech

En réponse à l’invitation de la présidente de la Confédération, Doris Leuthard, 14 entreprises suisses ont présenté leurs innovations cleantech dans le cadre de l’exposition qui s’est tenue parallèlement à la Conférence sur l’innovation. Elles ont su faire comprendre, au moyen d’exemples éloquents, comment la recherche fait naître de nouvelles technologies et comment une invention se développe jusqu’à devenir un service ou un produit commercialisable. Fortement impressionnée par les produits présentés, Doris Leuthard s’est montrée confiante dans la capacité de la Suisse à reconquérir très rapidement une place de leader dans le domaine des innovations cleantech.


Adresse pour l'envoi de questions

Evelyn Kobelt, porte-parole du DFE, tél. 031 322 20 59, portable 079 301 71 72
Harald Hammel, porte-parole du DETEC, tél. 031 323 12 74
Helen Stotzer, responsable du secteur Communication de l’OFFT, tél. 031 322 21 24, portable 079 639 02 50



Auteur

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
http://www.wbf.admin.ch

Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Secrétariat d'Etat à l'économie
http://www.seco.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-36035.html