étiquetteEnergie pour bâtiments et réseaux d’entreprises pour les technologies énergétiques

Berne, 04.11.2004 - Dans le cadre du programme de recherche Fondements de l’économie énergétique (FEE), l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) publie une étude préliminaire sur l’introduction d’une étiquetteEnergie pour bâtiments (passeport pour bâtiments) selon le modèle européen, ainsi qu’une étude sur l’importance des réseaux d’entreprises lors de l’introduction sur le marché de nouvelles technologies énergétiques.

Bâtiments avec monitoring énergétique et passeport énergétique pour bâtiments,
étude préliminaire

Amstein & Walthert SA, Zurich: A. Baumgartner, U.-P. Menti et
Intep Integrale Planung GmbH, Zurich: R. Sigg, U. Besser, septembre 2004,
Internet: http://www.ewg-bfe.ch

Compte tenu de l’importance de la consommation énergétique dans les bâtiments
d’habitation, de l’évolution dans les pays européens et de l’absence d’une banque de
données représentative en Suisse, il est urgent de procéder à une saisie systématique
d’indices numériques sur l’énergie et les bâtiments dans le secteur résidentiel. Ces données sont indispensables parce qu’elles doivent aussi servir de base à l’établissement de pronostics énergétiques et aux prises de décisions en politique énergétique.

L’objectif de l’étude préliminaire est de donner les impulsions pour un monitoring
énergétique systématique. Elle met l’accent sur la création des fondements pour
l’enregistrement d’indices numériques comparables en matière d’énergie et sur la recherche concernant les outils actuels et futurs aux plans national et européen. La mise en oeuvre de la directive de l’UE sur la performance énergétique des bâtiments astreint
les Etats membres à introduire un passeport énergétique national pour bâtiments dès
2006. Dans la perspective de l’introduction éventuelle en Suisse d’un passeport énergétique pour bâtiments, les auteurs de l’étude préliminaire préconisent un passeport uniforme valable dans tout le pays qui soit le fruit d’un travail de coordination.

Formation et effets des réseaux d’entreprises dans les domaines des énergies
renouvelables et de l’efficacité énergétique dans les bâtiments

Ecoplan, Berne: S. Suter; H. Simmen et Technopolis Austria, Vienne: F. Ohler; L. Jörg,
Juillet 2004, Internet: http://www.ewg-bfe.ch

Les réseaux d’entreprises se composent principalement de petites entreprises qui interviennent sur le marché dans la chaîne de création de plus-values et se complètent ainsi mutuellement au niveau des compétences. La présente étude examine l’importance de tels réseaux d’entreprises lors de l’introduction sur le marché de nouvelles technologies énergétiques. L’analyse porte essentiellement sur les domaines de l’énergie du bois, de l’énergie solaire, des pompes à chaleur et des bâtiments correspondant au standard de performance énergétique (Minergie). Selon les résultats de l’étude, l’Etat peut contribuer à la formation de réseaux d’entreprises, en particulier du côté de la demande, grâce à des taxes d’incitation et des normes basées sur la politique de l’énergie, mais du côté de l’offre, il ne doit pas s’impliquer davantage dans les mesures énergétiques.



Auteur

Office fédéral de l'énergie
http://www.bfe.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-1006.html