Le Réseau national de sécurité tient sa 5e Cyberlandsgemeinde

Berne, 05.04.2017 - La cinquième Cyberlandsgemeinde du Réseau national de sécurité (RNS) s’est déroulée aujourd’hui, mercredi 5 avril 2017, à Berne. Une centaine de représentants, en majorité de la Confédération et des cantons, ont été conviés à cette rencontre. Ils ont été informés des prochaines étapes à franchir dans le cadre de la Stratégie nationale de protection de la Suisse contre les cyberrisques (SNPC). Lors d’ateliers, les participants ont discuté de la nécessité d’agir dans les domaines de la cybersécurité et de la cybercriminalité.

La SNPC a pour objectif de réduire les cyberrisques en renforçant la collaboration entre autorités, milieux économiques et exploitants d’infrastructures critiques. Dans le cadre de la mise en œuvre de la SNPC au niveau des cantons, des villes et des communes, le RNS peut compter, pour assurer la coordination, sur le soutien de quatre groupes de travail.

Lors de la cinquième Cyberlandsgemeinde, plusieurs intervenants ont abordé la question des défis que la cybercriminalité pose aux autorités cantonales de poursuite pénale. De même, ils ont traité le thème de la perception des cyberrisques au sein du monde politique. Les participants ont par ailleurs obtenu des informations sur le fonctionnement des rançongiciels et du bitcoin et se sont vu présenter le modèle élaboré par l’université de la Bundeswehr à Munich, résumant les compétences en matière d’innovation dans le domaine de la cybersécurité.

Lors d’ateliers, les responsables des groupes de travail du RNS ont présenté leurs produits, conçus dans le but d’aider les cantons à réduire les cyberrisques et à optimiser leur capacité de résistance face aux cyberattaques. Parmi les produits susmentionnés, un questionnaire doit notamment permettre aux cantons d’évaluer les processus critiques quant à la gestion des risques. En 2016, le RNS a mené, avec le soutien de la Chancellerie fédérale et la participation d’environ 50 représentants de la Confédération, des cantons et des infrastructures critiques, un exercice d’état-major basé sur un scénario prévoyant une cyberattaque contre le système des rentes. Cet exercice a permis de mettre en évidence certains éléments dont il faut tenir compte pour gérer avec succès les crises comprenant un aspect cybernétique. Les participants aux ateliers ont également échangé des informations sur la manière de mieux intégrer les cantons dans le cadre de la mise en œuvre de la SNPC et ont discuté de la nécessité d’agir dans les domaines de la cybersécurité et de la cybercriminalité.

Outre son caractère informatif, cette rencontre visait également à encourager la collaboration et la mise en réseau des différents acteurs impliqués ainsi qu’à recueillir les impulsions des participants. Cette Cyberlandsgemeinde est organisée chaque année.


Adresse pour l'envoi de questions

Karin Suini
Porte-parole du DDPS
+41 58 464 50 86


Auteur

Secrétariat général du DDPS
http://www.vbs.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-66253.html