La recherche et l’innovation comme moteur dans la réalisation des objectifs de développement durable de l’Agenda 2030

Berne, 10.11.2016 - La communauté internationale s’est fixé, avec l’Agenda 2030, 17 objectifs de développement durable, à atteindre d’ici à 2030. Ils inscrivent, pour la première fois, l’éradication de la pauvreté et le développement durable sous un même toit. La recherche et l’innovation jouent un rôle clé, à la fois dans la conception des mesures et dans la réalisation de ces objectifs. C’est ainsi que les acteurs de la science, du développement et de la politique se sont retrouvés pour explorer ensemble les meilleures manières de les atteindre lors de la seconde foire de la recherche, ce 9 novembre 2016 au siège de la DDC à Berne.

Cette seconde édition de la foire de la recherche, intitulée «Pathways to Transformation» (voies vers la transformation), a été mise sur pied par la Direction du développement et de la coopération (DDC) et la Commission suisse pour le partenariat scientifique avec les pays en développement (KFPE). Son objectif était de stimuler les échanges entre scientifiques, acteurs du développement et de la sphère politique autour des thèmes de l'Agenda 2030 de développement durable. La Suisse s’engage au niveau national et international pour la mise en œuvre de cet agenda dont le but de contribuer au développement économique, de favoriser la prospérité et de lutter contre la dégradation de la planète.

La recherche et l'innovation sont des facteurs importants pour réduire la pauvreté et les risques globaux ainsi que pour assurer les biens publics mondiaux. Pour l’illustrer, et pour faire le lien entre les mondes de la recherche et de la pratique, une quinzaine de projets en cours et de nouvelles idées avait été choisis pour être exposés à des stands lors de la foire. Après une brève présentation de chacun des projets au public, celui-ci a pu s’entretenir avec les experts et, lors des discussions, apporter sa contribution aux réflexions.

Au nombre des thèmes auxquels réfléchissaient les spécialistes, la question des conflits potentiels entre objectifs de développement durable et choix des politiques à adopter afin de les réaliser. Quels dilemmes pourraient apparaître lors de la mise en œuvre des objectifs visant à mettre un terme à la pauvreté, à assurer des modes de production agricoles durables, à protéger les écosystèmes et à améliorer l’environnement urbain? Quelles synergies et contradictions résultent d’un arbitrage politique?

Pour y répondre, par exemple, un outil de visualisation permettrait de voir l’impact de différentes politiques nationales et internationales sur les objectifs de développement durable. Un autre projet, sur la base d’une recherche au Népal et en Colombie, se penche sur la prise en compte des populations afin qu’elles soient au mieux équipées pour se relever de catastrophes naturelles comme des sécheresses, des glissements de terrain ou des inondations. Au travers des questions des nouvelles technologies, de l’eau, de l’alimentation, du langage ou de l’urbanisation, les praticiens et acteurs du développement et les chercheurs d’institutions suisses se sont aussi interrogés sur la mise en place de partenariats adéquats pour la réalisation des objectifs de l’Agenda 2030 ou les manières de mesurer quels progrès seront faits dans leur réalisation.

La première foire de la recherche avait eu lieu en 2013. 


Adresse pour l'envoi de questions

Information DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
E-Mail: info@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE



Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-64453.html