Les décisions prises par le Parlement et les dépenses consacrées à l'asile grèvent les finances fédérales

Berne, 29.06.2016 - Lors de sa séance d'aujourd'hui, le Conseil fédéral a approuvé les chiffres du budget 2017 assorti du plan intégré des tâches et des finances (PITF) 2018-2020. Le budget 2017 présente un déficit de financement de quelque 600 millions. Vu la croissance exceptionnellement forte des dépenses dans le domaine de la migration, le Conseil fédéral propose au Parlement de déclarer extraordinaire une partie de ces dépenses. Dans le plan financier 2018-2020, le Conseil fédéral prévoit en outre des déficits allant de 1,4 à 2 milliards par année. Ces déficits résultent non seulement des dépenses en matière de migration, mais également des décisions parlementaires qui viendront grever les finances fédérales à partir de 2018. Le Conseil fédéral présentera en automne une nouvelle série de mesures de stabilisation pour les années 2018 à 2020.

Communiqué de presse disponible en tant que document pdf.


Adresse pour l'envoi de questions

Philipp Rohr, responsable de la Communication, Administration fédérale des finances AFF
tél. +41 58 465 16 06, philipp.rohr@efv.admin.ch



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral des finances
http://www.dff.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-62447.html