Essayer à deux, c’est mieux : nouvelle application pour arrêter de fumer

Berne, 21.09.2015 - Arrêter de fumer avec le soutien d’une amie ou de son partenaire, c’est plus facile. Dans le cadre de la campagne de prévention du tabagisme SmokeFree, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et ses partenaires lancent une nouvelle application pour téléphones mobiles qui offre une aide interactive. L’application SmokeFree Buddy met en lien une personne qui veut arrêter de fumer avec une autre qui la soutient dans sa démarche. Grâce à des réponses établies avec des spécialistes, elle combine appui professionnel et soutien personnalisé.

Plus de la moitié (57%) des personnes qui fument régulièrement ont exprimé le souhait d'arrêter. L'application vise en premier lieu à motiver ces personnes à faire une nouvelle tentative. L'accompagnement d'une amie ou d'un ami est particulièrement utile dans les premières semaines de désaccoutumance. Diverses études ont montré que le soutien d'une personne proche augmente les chances de succès d'une personne qui veut cesser de fumer.

SmokeFree Buddy est une application qui permet à un proche d'intervenir en temps réel pour soutenir la personne désireuse d'arrêter. Celle-ci peut exprimer en tout temps ce qu'elle ressent et solliciter de l'aide. La personne de soutien (le « Buddy » ou pote) dispose d'éléments de réponses élaborés par des professionnels et adaptés à diverses situations, de manière à pouvoir garantir un soutien optimal. Les textes peuvent être complétés et modifiés avec des commentaires personnels. L'application peut aussi être utilisée par deux fumeurs qui souhaitent arrêter ensemble.

Développée par l'Institut de santé globale de l'université de Genève, en étroite collaboration avec l'OFSP dans le cadre de la campagne nationale SmokeFree, l'application s'appuie sur des connaissances scientifiques et les expériences des spécialistes de l'arrêt du tabac. Le fonctionnement de l'application est expliqué sur www.smokefree.ch/buddy-app.

A l'aide du slogan « Je suis plus forte », « Je suis plus fort », la campagne de prévention du tabagisme lancée au début de l'année 2015 vise à soutenir les fumeuses et les fumeurs qui souhaitent arrêter de fumer. Pour les inciter à faire le pas, des nouveaux spots télévisés rappellent que la fumée est la cause principale (85%) du cancer du poumon en Suisse et que la maladie ne touche pas seulement les autres. Pour une personne déterminée à arrêter, les chances de succès sont plus élevées si elle recourt à un accompagnement professionnel, tel que consultation médicale, ligne stop-tabac 0848 000 181 (8 centimes par minute), assistance directe ou par téléphone pendant son sevrage tabagique. L'application SmokeFree Buddy a l'avantage de combiner une approche professionnelle et un soutien personnalisé.

On comptait en 2013 25% de fumeurs dans la population suisse. Après une baisse nette depuis le début des années 2000, cette proportion n'a pratiquement plus bougé depuis 2008. Le tabac reste la cause principale de décès prématurés en Suisse, et 9000 personnes meurent chaque année des suites du tabagisme. Le cancer des poumons est de loin celui qui tue le plus depuis plus de 40 ans. Il a causé la mort de près de 2000 hommes et de plus de 1200 femmes en Suisse en 2013 (18% des décès dus au cancer et 5% de tous les décès).


Adresse pour l'envoi de questions

OFSP, service de presse, tél. 058 462 95 05



Auteur

Office fédéral de la santé publique
http://www.bag.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-58800.html