La majorité de la population est favorable à une interdiction de la publicité pour le tabac

Berne, 25.08.2015 - Le soutien de la population à un renforcement des mesures législatives de prévention du tabagisme est en augmentation, selon les résultats du Monitorage suisse des addictions, publiés par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Ainsi, en 2014, 53% de la population suisse était favorable à une interdiction générale de la publicité pour le tabac, contre 49% en 2012. Une interdiction de la publicité avec une exception pour les points de vente recueille une approbation encore plus large, avec 64% en 2014.

Dans le cadre de différentes enquêtes, l'OFSP suit depuis 2004 l'opinion de la population sur la publicité pour le tabac. Les derniers résultats montrent qu'une interdiction générale de la publicité pour le tabac a les faveurs de 53% des personnes âgées de 15 ans et plus Tous les cantons la soutiennent, mais la Suisse romande (58%) et la Suisse italienne (69%) sont clairement plus favorables à cette mesure que la Suisse alémanique (50%). Les femmes sont aussi nettement plus enclines à soutenir une interdiction totale (57%) que les hommes (49%). 

Un soutien encore plus large est apporté à l'interdiction de la publicité pour le tabac partout à l'exception des points de vente, avec 64% d'avis favorables. Les personnes qui fument soutiennent aussi cette mesure par 57%. Elle correspond dans les grandes lignes aux dispositions retenues par le Conseil fédéral dans le projet de loi sur les produits du tabac (LPTab).

Pour une majorité de la population, le prix du paquet de cigarettes pourrait être plus élevé. Une augmentation du paquet de 8,20 francs environ actuellement à 9,10 francs d'ici à une année est saluée par 58% de la population. Les fumeurs quotidiens eux désapprouvent largement cette mesure (80% d'opposition). 

Quant aux mises en garde écrites et en image figurant sur les paquets de cigarettes, leur impact sur les fumeurs diminue. En 2014, ils étaient 38% à déclarer être souvent ou occasionnellement incités à réfléchir à la nocivité du tabac en raison des mises en garde, contre 45% en 2012.

 

Loi sur les produits du tabac

Le projet de LPTab prévoit d'interdire la publicité en faveur du tabac par voie d'affichages, dans les médias imprimés et sur l'internet, ainsi que dans les cinémas. Le parrainage de manifestations à caractère international sera également prohibé. La publicité dans les points de vente et dans les publications spécialisées, le publipostage à l'intention des adultes et le parrainage de manifestations nationales resteront possibles. Le Conseil fédéral doit transmettre le message au Parlement d'ici la fin de l'année.

La publicité en faveur du tabac, sous forme d'affiches et dans les cinémas, est interdite dans tous les pays voisins de la Suisse, à l'exception de l'Allemagne. Outre la Bulgarie, ce pays est le seul au sein de l'UE qui autorise encore la publicité extérieure pour les cigarettes. Le gouvernement allemand souhaite à l'avenir l'interdire totalement tout comme la publicité faite au cinéma.


Adresse pour l'envoi de questions

OFSP, service de presse, tél. 058 462 95 05



Auteur

Office fédéral de la santé publique
http://www.bag.admin.ch

Département fédéral de l'intérieur
http://www.edi.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-58431.html