„ Temps Présent “ sur les Témoins de Jéhovah

Berne, 23.06.2006 - L’Autorité indépendante d’examen des plaintes en matière de radio-télévision (AIEP) a rejeté une plainte dirigée contre le reportage „ Témoins silencieux “ diffusé dans le cadre de l’émission „ Temps Présent “ de la Télévision suisse romande (TSR). Le reportage contesté n’a pas violé le principe de présentation fidèle des événements.

Le journaliste engagé est licite lorsqu’il se présente comme tel et qu’il satisfait à des exigences journalistiques plus sévères. Lorsqu’une émission intégralement élaborée à l’étranger est rediffusée en Suisse, elle est tenue de se conformer au droit suisse des programmes. C’est ce qu’a constaté l’AIEP dans sa dernière décision.

Intitulé „ Témoins silencieux “, le reportage mis en cause a été acheté à la télévision suédoise et diffusé le 14 juillet 2005 sur la première chaîne de la TSR. Il s’agit d’une enquête sur le silence qui règnerait au sein de l’organisation suédoise des Témoins de Jéhovah lorsque certains membres sont soupçonnés d’abus sexuels de nature pédophile. Le reportage comprend notamment le témoignage de enfants victimes. Les plaignants estimaient notamment que la présentation des abus sexuels dans le reportage violait le principe de présentation fidèle des événements.

Le reportage contesté - qui relève du journalisme engagé - adresse beaucoup de critiques aux Témoins de Jéhovah. Pour l’AIEP, le point de vue de ces derniers a toutefois été suffisamment exposé, en conformité au droit des programmes. L’Autorité de plainte rappelle en outre que le présentateur de l’émission a clairement exposé que le reportage ne visait pas la communauté suisse. En effet, suite à une demande des plaignants qui estimaient qu’il n’apparaissait pas de manière claire que seuls les Témoins de Jéhovah de Suède étaient visés par cette émission, le journaliste a précisé dans son commentaire en début d’émission qu’il s’agissait d’une affaire qui ne concernait en rien la communauté suisse des témoins de Jéhovah. Il a également rappelé en fin d’émission que les Témoins de Jéhovah jugeaient ce reportage „ calomnieux et mensonger “.

Lors de sa diffusion en Suède, le reportage a fait l’objet de deux plaintes, lesquelles ont été rejetées sauf sur un point précis ayant trait à l’âge d’un des abuseurs. Le commentaire de l’émission diffusée a été modifié par la TSR, éliminant toute ambiguïté. Dans son commentaire à la fin du reportage, la TSR a déclaré que les Témoins de Jéhovah suédois „ ont essayé d’obtenir la condamnation du reportage “, mais que les juges „ ont finalement donné raison aux auteurs de cette enquête “. Cette information ne correspondait qu’en partie à la réalité, la Commission des plaintes ayant établi l’erreur commise par le reportage sur l’âge de l’auteur des abus, considérée selon elle comme une violation de l’exigence d’objectivité. Le silence de la TSR, sur ce point, est une faute. Celle-ci n’est toutefois que secondaire dans la mesure où elle n’affecte pas de manière importante l’impression d’ensemble qui se dégage de l’émission. De plus, la TSR a supprimé l’ambiguïté en modifiant son commentaire.

Le principe de présentation fidèle des événements n’a ainsi pas été violé. La plainte a été rejetée par huit voix contre une. Les décisions de l'AIEP peuvent être déférées au Tribunal fédéral par la voie d’un recours de droit administratif.

Autorité indépendante d’examen des plaintes en matière de radio-télévision,
Case postale 8547, 3001 Berne (Tél. : 031/322’55’33/38); 
http://www.ubi.admin.ch


Adresse pour l'envoi de questions

AIEP
Case postale 8547
3001 Berne
Tél. 031/322 55 33/38
Fax 031/322 55 58



Auteur

Autorité indépendante d'examen des plaintes en matière de radio-télévision
http://www.ubi.admin.ch/f/index.htm

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-5765.html