Statistique des étrangers 2014

Berne-Wabern, 23.04.2015 - En 2014, l’immigration étrangère nette en Suisse a diminué de 2,7 % par rapport à 2013. Fin 2014, 1 947 023 étrangers vivaient en Suisse, soit 3,2 % de plus que l’année précédente. La majorité de la population résidante permanente de nationalité étrangère (environ 68 %) provenait des Etats membres de l’UE-28 et de l’AELE.

En 2014, 152 106 étrangers ont immigré en Suisse, soit un recul d’environ 2 % par rapport à l’année précédente. En même temps, le nombre d’émigrants (69 227 personnes) a diminué de 1,5 %. Le solde migratoire global de l’année 2014 s’est monté à +78 902 personnes (–2,7 % par rapport à 2013).

Comme en 2013, l’exercice d’une activité lucrative a été le principal motif d’immigration (49 %). Suivent le regroupement familial (30 %) puis la formation et le perfectionnement (près de 10 %).

Fin décembre 2014, 618 705 ressortissants d’Etats tiers (Etats non membres de l’UE ou de l’AELE) vivaient durablement en Suisse, soit 1,9 % de plus qu’une année auparavant (607 175). L’effectif des citoyens des Etats membres de l’UE ou de l’AELE se montait quant à lui à 1 328 318 personnes, ce qui représente une hausse de 3,8 % par rapport à 2013. La majorité de ces personnes provenaient des pays membres de l’UE-17 (Europe des Quinze, Malte et Chypre) ou de l’AELE.

Italiens et Allemands les plus nombreux
Un coup d’œil sur la nationalité des immigrés montre que les Italiens (308 602), les Allemands (298 614) et les Portugais (263 010) formaient les groupes d’étrangers les plus importants en Suisse à la fin de l’année 2014. Les cantons de Zurich, de Vaud, de Genève et d’Argovie comptaient, dans cet ordre, le plus grand nombre d’étrangers.

Comme l’année précédente, c’est l’effectif des Kosovars qui a connu la plus forte progression en 2014 (+10 208 ressortissants kosovars par rapport à l’année précédente). Cette hausse n’est toutefois pas due à une immigration accrue, mais s’explique en premier lieu par le fait que des personnes établies en Suisse comme ressortissants serbes se font enregistrer sous la nationalité kosovare depuis l’accès du Kosovo à l’indépendance en 2008. Logiquement, la baisse la plus forte en 2014 a été enregistrée auprès des ressortissants serbes (–9597).

Statistique des étrangers restructurée
La statistique des étrangers établie par le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM) a été complètement revue sur les plans technique et matériel et quant à sa présentation. En outre, la statistique des étrangers "ancienne mouture" et le bulletin Immigration ont été regroupés en une publication remaniée et plus complète. Désormais, une statistique de l’immigration paraîtra mensuellement et une version plus détaillée trimestriellement. Par ailleurs, les personnes intéressées peuvent dès à présent accéder à divers tableaux statistiques au format Excel sur le site Internet du SEM.


Adresse pour l'envoi de questions

Martin Reichlin, Secrétariat d’Etat aux migrations, T +41 58 465 93 50



Auteur

Secrétariat d’Etat aux migrations
https://www.sem.admin.ch/sem/fr/home.html

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-56988.html