Marché des appareils auditifs : les assurés ont plus de choix mais n’exercent que peu de pression sur les fournisseurs et les prix

Berne, 27.01.2015 - Une nouvelle étude sur les prix des appareils auditifs montre que la concurrence entre les fournisseurs a légèrement progressé et que les coûts pour les assurés AI et AVS ont quelque peu diminué. Parallèlement, les malentendants disposés à assumer une participation personnelle pour acquérir un produit plus coûteux se sont avérés plus nombreux. L’étude a analysé les prix avant et après le passage au système forfaitaire. L’AI et l’AVS continuent à recommander aux personnes malentendantes qui s’adressent à elles de comparer différents fournisseurs et offres.

Depuis juillet 2011, l’AI et l’AVS appliquent un nouveau système de remboursement des appareils auditifs : les deux assurances octroient désormais des montants forfaitaires directement aux assurés. Ce nouveau système remplace l’ancien système tarifaire. Une nouvelle étude scientifique, mandatée par l’Office fédéral des assurances sociales (OFAS), a analysé et comparé les prix pratiqués par les fournisseurs d’appareils auditifs avant et après le changement de système.

Plusieurs facteurs indiquent une légère progression de la concurrence

Le remboursement forfaitaire est censé renforcer la concurrence et, par ce biais, induire une baisse des prix, ce qui devrait assurer une allocation plus efficace des moyens octroyés par l’AI et l’AVS aux assurés malentendants. L’étude mandatée par l’OFAS montre que la concurrence a légèrement progressé. La palette des produits s’est quelque peu étoffée (l’offre d’appareils auditifs a clairement augmenté notamment dans le segment le moins cher), de nouveaux fournisseurs sont apparus sur le marché et les grands fabricants ont perdu quelques parts de marché. Le prix moyen d’un appareillage a légèrement baissé, surtout grâce aux fournisseurs spécialisés dans le segment bon marché. De même, le prix moyen des appareils a un peu diminué, notamment parce que 20 à 25 % des assurés malentendants optent pour un produit moins coûteux depuis l’introduction du système forfaitaire.

La disposition des assurés à dépenser de leur poche s’est accrue

Cette évolution positive bute toutefois contre une autre tendance : le nombre d’assurés disposés à assumer une participation personnelle pour acquérir un produit plus coûteux a progressé, en particulier dans l’AI. Le montant de la participation personnelle a, lui aussi, sensiblement augmenté, un développement qui s’explique, en partie, par la baisse notable des montants pris en charge par les assurances sociales.

Malgré les signes encourageants, la concurrence entre les fournisseurs reste faible et les prix se maintiennent à un niveau élevé. Comme une grande partie des malentendants n’hésitent manifestement pas à fournir une participation personnelle plus importante, la réduction des prestations d’assurance n’a eu que peu d’effet sur les prix pratiqués par les fournisseurs.

Inciter les assurés à comparer les offres

L’OFAS est convaincu que la prise en charge forfaitaire introduite en juillet 2011 permet aux assurés de s’équiper d’un appareillage économique, adéquat et de bonne qualité. Les offices AI continuent donc à informer les assurés qui font appel à eux quant à leurs possibilités de choix, afin de les inciter à comparer les prix et à étudier les offres du segment bon marché.

Cela dit, tout changement sur le marché met du temps à s’imposer et les habitudes évoluent lentement. C’est pourquoi l’OFAS commandera une étude de suivi dès le second semestre 2017, six ans après l’introduction des forfaits (durée qui correspond au rythme de renouvellement de l’appareillage dans l’AI). L’étude portera sur la qualité de l’appareillage et les prix des appareils, ainsi que sur les raisons qui poussent de nombreux assurés à payer eux-mêmes une participation financière élevée, alors que d’autres choisissent de s’équiper à moindre prix.


Adresse pour l'envoi de questions

Tél. 058 462 77 11
Secteur Communication OFAS
www.ofas.admin.ch


Auteur

Office fédéral des assurances sociales
http://www.ofas.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-55999.html