La Russie a réouvert ses frontières aux bovins suisses

Berne, 08.06.2006 - La Suisse peut à nouveau exporter ses bovins vers la Russie – ce qui n’était plus possible depuis des années à cause de la maladie de la vache folle. Suite à une nouvelle expertise des spécialistes russes et grâce à des négociations bilatérales, la levée de l’interdiction a pu être obtenue.

Dans le cadre des négociations bilatérales menées dans la procédure d’adhésion de la Russie à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) le 25 janvier dernier, un accord avait été signé entre la Suisse et la Russie. Cet accord stipulait que la Suisse allait envoyer à la Russie de nouvelles informations sur l’ESB pour expertise. De son côté, la Russie s’était engagée à rendre réponse dans les cinq mois quant à une éventuelle levée de l’interdiction d’importation des bovins suisses.
C’est maintenant chose faite : grâce aux négociations entre les autorités russes, l’Office vétérinaire fédéral (OVF) et le Secrétariat d’Etat à l’économie (seco), l’exportation de bovins suisses en Russie est à nouveau possible. En mars 2004, la Russie avait déjà levé l’interdiction d’importation sur les semences et les embryons de bovins suisses.
La Russie avait interdit l’importation des bovins suisses dès le milieu des années 90 en tant que mesure de protection. En avril 2004, elle avait étendu cette interdiction à tous les pays touchés par l’ESB.


Adresse pour l'envoi de questions

Conny Herholz
Affaires internationales
OFV
tél. 031 323 50 07


Auteur

Office vétérinaire fédéral (OVF) - dès 2013 au DFI
http://www.bvet.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-5533.html