Suspicion d’Ebola non confirmée à ce stade

Berne, 24.09.2014 - Selon les premières analyses de laboratoire, la personne suspectée d'être contaminée par Ebola ne serait pas infectée par ce virus. Les tests effectués seront réitérés afin que cette hypothèse puisse être définitivement confirmée. Le patient en question reste à l'hôpital.

Un jeune Guinéen, potentiellement contaminé par le virus Ebola, a été admis au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) à Lausanne (cf. communiqué de presse du mardi 23 septembre 2014). Les échantillons de sang prélevés sur ce patient ont été analysés dans le laboratoire de haute sécurité, sis dans les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG).

Selon les premiers résultats obtenus, il ne s'agit pas d'une infection causée par le virus Ebola. Les tests effectués seront réitérés ces prochains jours pour que cette hypothèse puisse être définitivement confirmée. Le patient concerné, mis en quarantaine, restera néanmoins à l'hôpital sous surveillance médicale durant toute la période d'incubation du virus, à savoir 21 jours au maximum. La population suisse n'a été mise en danger à aucun moment, et ne court actuellement aucun risque.

Le site Web www.bag.admin.ch/fr/ebola est actualisé en continu, notamment à propos du cas présent.


Adresse pour l'envoi de questions

OFSP, section Communication, téléphone 058 462 95 05 ou media@bag.admin.ch



Auteur

Office fédéral de la santé publique
http://www.bag.admin.ch

Département fédéral de l'intérieur
http://www.edi.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-54594.html