Suspicion d‘Ebola

Berne, 23.09.2014 - Un Guinéen se trouve aujourd’hui, mardi 23 septembre 2014, au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). La personne remplit les critères d’une suspicion au virus Ebola. Il fait l'objet d' examens médicaux, afin de déterminer s’il souffre effectivement de la maladie. Il n’y a pas de danger pour la population suisse.

Un jeune homme en provenance de Guinée est arrivé le 17 septembre 2014 au centre de requérants d'asile de Vallorbe VD. Selon ses déclarations, il aurait quitté son pays d'origine pour la France deux jours auparavant.

Parce que son arrivée a eu lieu pendant la période d'incubation (maximum 21 jours) et parce qu'il a déclaré à son arrivée à Vallorbe qu'un membre de sa famille serait décédé du virus Ebola, il n'a pas été admis dans le centre, mais a été immédiatement emmené et placé sous surveillance hospitalière. Il est resté sur place en quarantaine et n'a présenté ensuite aucun symptôme de la maladie. A noter que le virus n'est pas transmissible avant l'apparition de symptômes.

Le 23 septembre 2014, à peine une semaine après son placement en quarantaine, le requérant a commencé a avoir de la fièvre. C'est pourquoi, étant considéré comme cas suspect selon les critères de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), il a été transféré au CHUV où des échantillons sanguins ont été prélevés. Le transport s'est effectué dans le strict respect des mesures de précaution. 

L'OFSP communiquera à nouveau publiquement dès que des résultats médicaux précis et fiables seront disponibles. Le présent exemple montre que le dispositif en place actuellement fonctionne, puisqu'il a permis de déclencher rapidement les mesures et investigations nécessaires.


Adresse pour l'envoi de questions

OFSP, section Communication, téléphone 058 462 95 05 ou media@bag.admin.ch



Auteur

Office fédéral de la santé publique
http://www.bag.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-54580.html