Révision de l’ordonnance sur les liquidités des banques

Berne, 25.06.2014 - Lors de sa séance d’aujourd’hui, le Conseil fédéral a adopté la révision de l’ordonnance sur les liquidités (OLiq), qui entrera en vigueur le 1er janvier 2015.

L'OLiq exige des banques depuis 2012 une gestion et une surveillance appropriées des risques de liquidité. Jusqu'ici, seule une partie des normes internationales fixées par le Comité de Bâle sur le contrôle bancaire (Comité de Bâle) en matière de liquidités a été transposée dans le droit suisse.

Lors d'une prochaine étape, il s'agira de reprendre également les exigences quantitatives dans ce domaine, conformément aux normes internationales qui ont été établies par le Comité de Bâle en janvier 2013.

Concrètement, on introduira un ratio de liquidités à court terme (Liquidity Coverage Ratio, LCR), qui garantira que les banques disposent d'une quantité suffisante d'actifs liquides de haute qualité. Les banques seront ainsi en mesure de surmonter une crise de liquidités, provoquée par des retraits de dépôts de la clientèle ou des difficultés de refinancement sur le marché des capitaux, pendant au moins 30 jours.

Les modifications de l'ordonnance entreront en vigueur le 1er janvier 2015.


Adresse pour l'envoi de questions

Daniel Saameli, porte-parole du DFF
Tél. +41 58 464 14 07, daniel.saameli@gs-efd.admin.ch



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral des finances
http://www.dff.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-53500.html