Le peuple dit non au Gripen

Berne, 18.05.2014 - Le 18 mai 2014, le peuple suisse a rejeté la loi sur le fond Gripen. Le Conseil fédéral et le Parlement doivent maintenant examiner des solutions de remplacement afin de combler les lacunes de sécurité.

Le peuple n'a pas soutenu le projet du Conseil fédéral concernant l'acquisition de 22 Gripen E. « Cette décision a pour conséquence de créer des lacunes de sécurité », explique le conseiller fédéral Ueli Maurer. « Nous allons tout mettre en œuvre pour combler ces lacunes en temps utile dans ce contexte difficile. Durant ces prochains mois, nous devons examiner différentes options pour trouver la meilleure solution de disponibilité opérationnelle de l'armée. »

Cette analyse et le processus politique nécessiteront un peu de temps avant de déboucher sur des propositions visant à assurer la protection aérienne après la mise hors service des F/A-18 prévue en 2025. Le Conseil fédéral et le Parlement devront prendre une décision pour combler les lacunes de sécurité qui sont apparues.


Adresse pour l'envoi de questions

Karin Suini
porte-parole du DDPS
031 324 50 86
karin.suini@gs-vbs.admin.ch


Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Secrétariat général du DDPS
http://www.vbs.admin.ch

Groupement de la Défense
http://www.vtg.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-52988.html