La carte nationale de la cyberadministration suisse donne un aperçu des prestations en la matière

Berne, 05.05.2014 - L’Unité de pilotage informatique de la Confédération lance aujourd’hui sa version pilote de la carte nationale de la cyberadministration suisse, qui indique les prestations proposées en ligne par les autorités et présente les solutions techniques qui servent à mettre en ligne ces prestations, de même que les fournisseurs des prestations informatiques et les normes eCH applicables. Cette application informatique donne un aperçu des prestations de cyberadministration disponibles dans les cantons et les communes. Grâce à la carte nationale de la cyberadministration, les administrations publiques disposeront d’un nouvel instrument leur permettant de réunir les informations requises pour proposer des prestations en ligne.

Depuis l’adoption, en 2007, de la stratégie suisse en matière de cyberadministration, la Confédération et les cantons mènent ensemble les travaux de mise en œuvre du projet de cyberadministration. La stratégie prévoit une mise en œuvre décentralisée du projet, lequel est coordonné de manière centralisée par une subdivision de l’Unité de pilotage informatique de la Confédération (UPIC). Actuellement, l’offre des cantons et des communes suisses en prestations de cyberadministration n’est pas uniforme.

La version pilote de la carte nationale de la cyberadministration est en ligne

Afin de fournir un aperçu de la situation en matière de cyberadministration, le comité de pilotage de la cyberadministration en Suisse a inscrit, en 2012, le projet «Carte nationale de la cyberadministration suisse» dans le catalogue des projets prioritaires. Ce projet est dirigé par la Direction opérationnelle de la cyberadministration suisse, rattachée à l’UPIC. Celle-ci a mis au point une application informatique destinée à fournir, sous la forme d’une carte consultable en ligne, divers types d’informations relatives aux prestations électroniques des communes et des cantons. La carte nationale de la cyberadministration suisse est désormais disponible dans une version pilote.

Transparence accrue grâce aux prestations de la cyberadministration

Les autorités sont actuellement en mesure de proposer, par voie électronique, des prestations recensées dans l’inventaire des prestations des administrations publiques, telles que l’annonce d’un changement d’adresse, le dépôt de la déclaration fiscale ainsi que la demande ou l’octroi d’un permis de travail. Dans sa version pilote, la carte nationale de la cyberadministration indique la localisation des 39 types de prestations (sur un total d’environ 880) mises en service. De plus amples informations concernant les possibilités techniques disponibles ou les prestataires actifs sur le marché ainsi que des informations générales sur les prestations fournies par les autorités peuvent être obtenues au moyen de la navigation géographique ou d’une simple recherche par mot-clé. La carte nationale mentionne également les normes eCH applicables à une prestation de cyberadministration. Grâce à ces informations, la carte nationale accroît la transparence en matière de cyberadministration. Elle constitue un instrument de recherche pour les responsables cantonaux et communaux de la mise en œuvre des projets de cyberadministration et favorise les échanges entre les différents acteurs. En outre, la carte offre aux milieux intéressés tels que ceux de la recherche ou des médias un aperçu de la situation actuelle en matière de cyberadministration.

Informations sur 24 cantons et près de 180 communes

Au cours de l’été 2013, un premier sondage a été effectué auprès des fournisseurs des prestations informatiques proposées par les autorités afin de savoir quelles prestations, parmi les prestations des autorités cantonales et les prestations fournies par une sélection des 300 plus grandes communes de Suisse, étaient disponibles par voie électronique. Les autorités ont vérifié et validé elles-mêmes les données fournies par les prestataires de services informatiques. Le sondage a permis de récolter des informations relatives à 24 cantons et à près de 180 communes, informations qui, avec les données provenant des registres existants, constituent les données de base de la carte de la cyberadministration. Les communes et les cantons qui souhaiteraient indiquer sur la carte les prestations qu’ils proposent par voie électronique peuvent en faire la demande directement par le biais de l’application. Cette application sera évaluée pendant la durée de l’essai pilote jusqu’au début de 2015. L’opportunité d’ajouter d’autres fonctions sera également examinée. Lorsqu’elle sera exhaustive, la carte de la cyberadministration renseignera sur toutes les prestations proposées par les autorités et permettra de connaître l’état de mise en œuvre des prestations offertes par tous les cantons et les communes ainsi que par les services de la Confédération.


Adresse pour l'envoi de questions

Astrid Strahm, cheffe du projet de carte nationale de la cyberadministration
Unité de pilotage informatique de la Confédération
tél. +41 58 462 14 43
astrid.strahm@isb.admin.ch



Auteur

Unité de pilotage informatique de la Confédération
http://www.upic.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-52867.html