«1914-2014»: le président de la Confédération Didier Burkhalter lance un concours pour les jeunes

Berne, 31.03.2014 - Les jeunes sont au cœur de la présidence de la Confédération en 2014. Il y a 100 ans commençait la Première Guerre mondiale qui, dans les années qui suivirent, allait détruire l’avenir de millions de jeunes. A l’occasion de cet anniversaire, le président de la Confédération Didier Burkhalter invite les jeunes à un dialogue constructif, dans le cadre d’un concours. Les écoles post-obligatoires peuvent présenter, dans un format libre, des travaux de classe sur le thème de la Première Guerre mondiale. Une classe lauréate par région linguistique sera invitée à participer à un voyage de trois jours à Ypres, en Belgique. Le délai d’inscription au concours est fixé au 31 mai 2014.

Cent ans après le déclenchement de la Première Guerre mondiale, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) lance un concours s’adressant aux écoles post-obligatoires (par exemple, les écoles professionnelles, les écoles cantonales/gymnases, les écoles de culture générale), afin d’engager avec les écoliers un dialogue sur des thèmes comme la prévention des conflits, la consolidation de la paix, le désarmement et le respect du droit international humanitaire.
Les jeunes comptent parmi les priorités que s’est données le président de la Confédération Didier Burkhalter, chef du Département fédéral des affaires étrangères, pour cette année présidentielle.

Objectif et thème du concours
Ce concours vise à sensibiliser les jeunes, à les inciter à la réflexion et à les amener à participer à un échange fructueux. Au travers d’aspects concrets, les classes peuvent, dans leurs travaux, aider à la compréhension de ces années décisives de l’époque moderne. Elles peuvent choisir librement le format comme le thème de leurs travaux, qu’elles peuvent présenter sous forme de texte, de blog, de film, d’enregistrement sonore ou de tableau, par exemple. Divers thèmes peuvent être abordés, tels que : événement particulier, discours, photo ou tableau, œuvre littéraire, morceau de musique, article de presse, plan ou histoire personnelle d’un membre de sa famille. Par exemple:

• Approvisionnement de la population en denrées alimentaires. Quels étaient les aliments disponibles?
• Quel était l’état d’avancement du droit de la guerre et du droit international humanitaire?
• Quel rôle les établissements de formation et les organisations de jeunesse ont-ils joué dans l’endoctrinement des jeunes gens et dans la stimulation de leur enthousiasme guerrier?
• Quelles étaient, au quotidien, les conséquences sociales de la guerre?

Prix
Un jury spécialisé examinera à huis clos les travaux présentés dans les délais. Dans chaque région linguistique, une classe lauréate choisie pour la qualité de sa réalisation gagnera un voyage de trois jours dans la ville belge d’Ypres. Dans une Belgique neutre, la ville d’Ypres, entraînée malgré elle dans le conflit, a été  l’un des principaux champs de bataille de la Première Guerre mondiale. Un demi-million de personnes y a  trouvé la mort et la ville a été presque entièrement détruite. C’est là aussi que les armes chimiques ont  été utilisées pour la première fois. Le voyage aura lieu du 13 au 15 novembre 2014. Le 14 novembre, les classes lauréates auront la possibilité d’échanger sur la Première Guerre mondiale avec le président de la Confédération et des experts.
Outre les lauréats du premier prix, dix classes au maximum seront tirées au sort, indépendamment des travaux présentés. Elles participeront, probablement début septembre, à une visite de la Suisse internationale à Genève (Palais des Nations, Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge). Au cours de cette visite, les écoliers rencontreront le président de la Confédération et pourront s’entretenir avec des membres du personnel du DFAE et de l’ONU de questions ayant trait à la guerre et à la paix, à la prévention des conflits et à la responsabilité humanitaire.
Les écoles participantes s’engagent à ce que les classes lauréates puissent effectuer le voyage qu’elles ont remporté. Par ailleurs, il est exigé qu’un seul travail soit présenté par classe. Les résultats seront communiqués directement aux écoles et publiés à l’adresse www.unesco.ch.

Inscription et informations
Les classes participantes peuvent s’inscrire au concours jusqu’au 31 mai 2014 et déposer leurs travaux jusqu’au 10 octobre 2014. La lettre d’accompagnement jointe doit présenter, sur dix pages au maximum, l’approche choisie, le résultat des réflexions et les modalités de réalisation des travaux. Le personnel enseignant qui dirige les travaux peut trouver de nombreuses sources d’informations sur Internet. De plus amples informations sur le concours figurent sur le site www.unesco.ch.


Contact pour les enseignants et inscription:
Lukas Schifferle
Courriel: info@unesco.ch
Téléphone: +41 31 32 31236


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél. Service de communication: +41 58 462 31 53
Tél. Service de presse: +41 58 460 55 55
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE



Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-52492.html