Davantage de personnel soignant bien formé

Berne, 13.12.2013 - Le nombre de personnes âgées et de malades chroniques ne cesse d’augmenter en Suisse. Pour continuer d’assurer des soins médicaux de haute qualité, il est essentiel de pouvoir compter sur davantage de personnel soignant bien formé. En proposant une nouvelle loi sur les professions de la santé (LPSan), le Conseil fédéral crée les conditions pour y parvenir. Cette loi fixe des exigences uniformes pour les formations dans les hautes écoles spécialisées et réglemente l’exercice des professions de la santé à titre indépendant. Le Conseil fédéral met l’avant-projet de loi en consultation jusqu’au 18 avril 2014.

Une pénurie de personnel soignant se profile en Suisse. Pour y faire face, le Conseil fédéral s'est fixé pour objectif de former davantage de personnel soignant qualifié. La réalisation de cet objectif, qui est l'une des priorités définies dans sa stratégie globale « Santé2020 », est la condition pour que la population puisse continuer de profiter partout de soins de haute qualité. Il s'agit d'une exigence d'autant plus importante que l'espérance de vie est en augmentation constante grâce aux progrès de la médecine et aux bonnes conditions de vie. Parallèlement, le nombre de personnes souffrant de maladies chroniques comme le diabète ou la démence ne cesse de progresser.

La future loi sur les professions de la santé, que le Conseil fédéral met aujourd'hui en consultation, précise les exigences relatives à la formation des infirmières et infirmiers, des physiothérapeutes, des ergothérapeutes, des sages-femmes et des diététiciennes et diététiciens au niveau du bachelor dans les hautes écoles spécialisées. Elle règle également l'exercice d'une activité sous sa propre responsabilité professionnelle. Elle crée ainsi les conditions pour que le système suisse de santé puisse compter à l'avenir sur un nombre suffisant de professionnels de la santé bien formés et capables de collaborer entre eux de manière optimale.

Harmonisation de la formation et exigences professionnelles identiques

Ces professionnels de la santé sont aujourd'hui le plus souvent formés dans des écoles supérieures (ES) et des hautes écoles spécialisées (HES). Dans le domaine des soins infirmiers, les deux formations sont placées sur un pied d'égalité. Les filières d'études des HES sanctionnées par un diplôme de bachelor ont pourtant des contenus différents selon les cantons. La future loi harmonise ces parcours de formation. Elle fixe également des exigences uniformes auxquelles les professionnels de la santé doivent se conformer lorsqu'ils exercent leur activité à titre indépendant. Cela vaut, par exemple, pour les sages-femmes exerçant une activité indépendante. Ces exigences concernent notamment les devoirs professionnels et les mesures disciplinaires.


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral de la santé publique, Communication, tél. 031 322 95 05, media@bag.admin.ch



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Office fédéral de la santé publique
http://www.bag.admin.ch

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
http://www.wbf.admin.ch

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
http://www.wbf.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-51402.html