Visite officielle de travail du conseiller fédéral Didier Burkhalter en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Vanuatu

Berne, 22.10.2013 - Du 25 au 28 octobre 2013, le conseiller fédéral Didier Burkhalter effectuera une visite dans trois pays de la région Asie-Pacifique : en Australie et en Nouvelle-Zélande, où il s’agit de la première visite officielle d’un ministre suisse des affaires étrangères et au Vanuatu, où il s’agit de la première visite officielle d’un membre du Conseil fédéral. Les discussions politiques porteront sur l’approfondissement des relations bilatérales avec les trois Etats et sur le renforcement de la coopération au sein des enceintes multilatérales, notamment dans le domaine du climat et du développement durable.

Intégrée dans la région Asie-Pacifique, la zone du Pacifique, qui couvre un tiers environ de la surface du globe, est l’une des zones les plus dynamiques du monde. L’Australie et la Nouvelle-Zélande ont, par exemple, surmonté la crise économique et financière sans dégâts notables. En sa qualité de membre non permanent du Conseil de sécurité de l’ONU et de membre du G20, l’Australie est par ailleurs un acteur de premier plan sur la scène mondiale. D’une manière générale, la région Asie-Pacifique revêt une importance croissante pour la Suisse, sur le plan politique et économique mais aussi pour l’élaboration de solutions aux défis mondiaux.  Les questions bilatérales et multilatérales constitueront par conséquent la clé de voûte des entretiens que le chef de la diplomatie suisse mènera dans la zone Asie-Pacifique.

La première étape de son voyage l’amènera en Nouvelle-Zélande, qui célèbre cette année cinquante ans de relations diplomatiques avec la Suisse. Le 25 octobre 2013, le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) rencontrera à Auckland son homologue néozélandais Murray McCully. Un entretien est prévu le même jour avec John Key, le premier ministre de Nouvelle-Zélande. Les relations bilatérales se sont intensifiées au cours de la dernière décennie. Forte de sept mille ressortissants, la colonie suisse de Nouvelle-Zélande est aujourd’hui l’une des plus importantes hors d’Europe. En termes de politique également, les deux Etats ont de nombreux points de convergence.   A l’ONU par exemple, où la Suisse et la Nouvelle-Zélande accordent toutes deux une grande priorité au renforcement des droits de l’homme et aux défis qui se posent dans le domaine de l’environnement et du climat. Les deux Etats soulignent par ailleurs l’importance du libre-échange  et sont résolument engagés dans le secteur des énergies renouvelables. L’approfondissement des relations bilatérales sera dès lors au cœur des discussions politiques qui se dérouleront à Auckland.

A Vanuatu, le chef du DFAE effectuera la première visite d’un conseiller fédéral  auprès d’un Etat insulaire du Pacifique. Les 26 et 27 octobre 2013, M. Burkhalter s’entretiendra avec le ministre des affaires étrangères Edward Natapei, à Port-Vila, capitale du Vanuatu. Les entretiens porteront principalement sur l’intensification de la coopération  dans le domaine multilatéral. Depuis 2008, la Suisse soutient en effet la « Pacific Climate Change Roundtable » (table-ronde sur le changement climatique dans le Pacifique)  et elle a pris part au Forum des îles du Pacifique pour la première fois cette année. En 2014, la Suisse apportera en outre son soutien à la 3e Conférence des petits Etats insulaires en développement, la plus importante conférence mondiale des Etats insulaires, qui se tient tous les dix ans seulement. Lors de chacune de ces réunions, les conséquences du changement climatique sont abordées, un sujet  que la Suisse  thématise elle aussi dans le cadre de son engagement international. M. Burkhalter abordera à l’occasion de ces entretiens les possibilités permettant au Vanuatu et aux autres petits Etats du Pacifique de mieux faire valoir leurs préoccupations au niveau multilatéral, et à la Suisse de mieux soutenir les intérêts des Etats insulaires à l’avenir. Dans cette perspective, il présentera un projet de formation pour les jeunes diplomates des Etats insulaires du Pacifique. La Suisse dispose en outre d’un centre d’échanges décisif pour la politique internationale en matière d’environnement et de climat, grâce à Genève, qui accueille le siège de nombreuses organisations internationales, y compris d’organisations non gouvernementales.

Le 28 octobre 2013, le conseiller fédéral Didier Burkhalter rencontrera Julie Bishop, ministre australienne des affaires étrangères, dans la capitale Canberra. Outre les défis mondiaux, les entretiens porteront essentiellement sur les possibilités d’intensifier les relations bilatérales. Quelque trente mille ressortissants suisses vivent aujourd’hui en Australie. La coopération entre les deux pays est également très étroite dans de nombreux domaines, tels que la recherche, à l’échelle multilatérale comme à l’échelle bilatérale. Par ailleurs, la Suisse entretient depuis 2012 un dialogue politique régulier avec l’Australie.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél.: +41 58 462 31 53
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE



Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-50661.html