Prévention de la violence juvénile : une stratégie vaut mieux que des mesures isolées

Berne, 05.09.2013 - Une vue d’ensemble du domaine de la prévention de la violence en Suisse est maintenant disponible. Elle illustre la quantité et la diversité des mesures de prévention prises à l’échelon des cantons, des villes et des communes. Ces dernières années, dix cantons ont élaboré des stratégies globales pour lutter contre la violence chez les jeunes. Celles-ci s’avèrent plus efficaces que des mesures isolées. Le programme national de prévention Jeunes et violence, mis en œuvre par la Confédération en coopération avec les cantons, les villes et les communes, donne des impulsions importantes en la matière.

Qu’entreprennent les cantons, les villes et les communes pour prévenir la violence chez les jeunes ? Quelles sont les bases d’action et qui est responsable de la prévention de la violence dans les cantons ? Le programme Jeunes et violence, réalisé conjointement par la Confédération, les cantons et les communes, a commandé un état des lieux pour répondre à ces interrogations. Le portail www.jeunesetviolence.ch dresse le portrait des 26 cantons et de 33 villes et communes. En outre, une base de données fournit des informations sur un choix de mesures de prévention.

Les chercheurs mandatés par le programme Jeunes et violence estiment que même les petits cantons et communes feraient bien d’investir dans une stratégie de prévention de la violence, car les mesures isolées ne permettent pas de résoudre le problème de manière efficace. Suivant les circonstances, il est indiqué de déployer un dispositif associant des mesures au niveau de la famille, de l’école, des loisirs et de l’espace public. Il peut, par exemple, s’avérer utile de combiner des mesures visant à promouvoir les compétences sociales des enfants avec des campagnes pour améliorer le climat scolaire, des activités antiharcèlement ciblées, des offres de loisirs facilement accessibles et le déploiement d’équipes d’intervention mobiles dans l’espace public.

L’inventaire constitue un jalon important du programme Jeunes et violence et fournit une aide spécifique aux cantons et aux communes qui souhaitent améliorer leurs initiatives de prévention de la violence.

L’échange d’expériences sur les stratégies gagnantes et les mesures aptes à prévenir la violence sera au cœur de la 2e Conférence nationale Jeunes et violence qui aura lieu les 14 et 15 novembre 2013 à Genève.

Information destinée aux médias
2e Conférence nationale Jeunes et violence, les 14 et 15 novembre 2013, à Genève : vers une prévention plus efficace de la violence chez les jeunes

Organisée conjointement par l’OFAS, le canton et la ville de Genève, la 2e Conférence nationale Jeunes et violence sera spécialement consacrée à l’encouragement des bonnes pratiques dans le domaine de la prévention de la violence au sein de la famille, à l’école et dans l’espace social. Des spécialistes réputés en recherche sur la violence y participeront. Divers thèmes d’actualité et les défis de la prévention de la violence seront débattus dans une série de dix-sept ateliers. Le jeudi soir, Sébastien Roché, Directeur de recherche et préposé aux questions de cohésion sociale du Gouvernement français, s’exprimera dans une conférence ouverte au public. La conférence s’adresse aux acteurs politiques, aux chercheurs et aux professionnels responsables de la prévention de la violence aux échelons cantonal et communal.
-> Les médias sont également invités à participer à la conférence. Une conférence de presse aura lieu le 14 novembre. L’invitation aux médias et d’autres informations suivront.
En ce qui concerne la Conférence nationale, vous trouverez de plus amples informations et un bulletin d’inscription sous jeunesetviolence/conférence nationale genève-2013.html

Programme de prévention Jeunes et violence
Le Conseil fédéral a décidé en juin 2010 de réaliser le programme de prévention Jeunes et violence de 2011 à 2015. Ce programme, reposant sur une coopération tripartite entre la Confédération, les cantons et les villes et communes, doit poser les fondements d’une prévention efficace de la violence en Suisse. Il est construit sur quatre axes d’action : constitution d’une base de connaissances pour la prévention de la violence, vaste transfert de connaissances tournées vers la pratique, création de structures durables pour la mise en réseau et amélioration de la collaboration des mesures de prévention, d’intervention et de répression.
Pour plus de détails, voir le site www.jeunesetmedias.ch.


Adresse pour l'envoi de questions

Tél. +41 31 32 3 82 58
Thomas Vollmer, responsable des programmes de protection des jeunes
Secteur Questions de l’enfance et de la jeunesse
Domaine Famille, générations et société
www.ofas.admin.ch/protection-des-jeunes



Auteur

Office fédéral des assurances sociales
http://www.ofas.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-50133.html