Exercice de conduite stratégique 2013 : entraînement contre les cyberattaques

Berne, 24.05.2013 - Les 23 et 24 mai, le Conseil fédéral et les États-majors de crise de tous les départements et de la Chancellerie fédérale ont testé, dans le cadre d’un exercice de conduite stratégique, leur capacité à gérer une crise. Cette fois, l’exercice a consisté en une simulation de cyberattaque massive menée contre la Suisse pour des raisons politiques.

Le scénario de l'exercice prévoyait des cyberattaques ciblées contre différents systèmes de l'administration fédérale. L'une d'entre elles concernait le système informatique de l'administration fédérale des douanes. Une cyberattaque aurait empêché l'enregistrement des données concernant l'importation des marchandises aux frontières, ce qui aurait entraîné des pertes fiscales de plusieurs millions de francs par jour, du fait que ces données ne peuvent aujourd'hui plus être saisies à la main. Une autre simulation concernait l'Office fédéral de l'informatique. L'exercice prévoyait qu'un pirate anonyme parvienne à falsifier les certificats Internet des autorités, de sorte que des pages de la Confédération, de cantons ou de communes aient une apparence officielle, mais soient en réalité contrôlées par des pirates. Dans un tel cas de figure, les citoyens n'auraient ainsi plus la garantie que les informations en ligne proviennent des autorités et soient par conséquent fiables. De plus, des données confidentielles risqueraient d'être divulguées.

Objectif de l'exercice de conduite stratégique
Les autorités fédérales se sont entraînées pendant deux jours à faire face à de tels problèmes. Les États-majors de crise des départements ont dû élaborer des plans stratégiques et soumettre au Conseil fédéral des propositions concrètes pour remédier aux perturbations des systèmes informatiques. Le Conseil fédéral a donc également été concerné par l'exercice. Du fait que de nombreux problèmes touchaient plusieurs départements à la fois, un accent particulier a été mis sur la collaboration interdépartementale.

Évaluation de l'exercice
Après l'exercice, le travail des États-majors de crise, la collaboration interdépartementale et la communication en cas de crise seront évalués à l'interne au moyen d'entretiens avec les secrétaires généraux, d'une évaluation rédigée par la direction de l'exercice et de rapports de la part d'observateurs ayant suivi l'activité des participants à l'ECS 13 dans les différents États-majors de crise. Un rapport consolidé sera ensuite mis au point et soumis à l'approbation du Conseil fédéral en automne 2013.

Tous les quatre ans, la Chancellerie fédérale est chargée par le Conseil fédéral d'organiser et de diriger un exercice de conduite stratégique.


Adresse pour l'envoi de questions

Ursula Eggenberger, cheffe de la Section information et communication
031 322 37 63


Auteur

Chancellerie fédérale
http://www.bk.admin.ch/index.html?lang=fr

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-48976.html