Site pour les essais en plein champ sur les plantes génétiquement modifiées

Zürich, 07.02.2013 - Pour identifier les possibilités et les limites offertes par le génie génétique vert, il est prévu de réaliser de nouveaux essais de dissémination en Suisse à partir de 2014 avec des plantes génétiquement modifiées. Dans ce but, Agroscope établit sur le site de Reckenholz (ZH) une parcelle d’essai au service des chercheurs. L’Université de Zurich a déposé une demande d’autorisation pour la dissémination de blé génétiquement modifié auprès de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV).

« Dans les essais de terrain sur les plantes génétiquement modifiées (PGM), les chercheurs étudient comment ces plantes se comportent dans l'environnement. Ils analysent également l'utilité et les risques que représentent les nouvelles PGM pour l‘agriculture », déclare Michael Winzeler, responsable de la division de recherche Biodiversité et management environnemental d‘Agroscope. Pour empêcher la propagation des plantes testées et aussi la destruction des essais par des actes de vandalisme, un site d'essai protégé sera mis en place.

Semis prévu pour 2014

En sa qualité d'exploitant de la parcelle d'essai protégée, Agroscope sera responsable de de la sécurité technique. Cela implique d'assurer le suivi agronomique ainsi que la coordination technique et scientifique. Les mesures de sécurité techniques comprennent notamment la mise en place d'une clôture, l'observation et la surveillance permanentes de la parcelle d'essai et l'installation d'un système d'alarme.

Le site protégé (« protected site ») offrira environ trois hectares de surface expérimentale. A partir de 2014, les lignées de blé génétiquement modifiées de l'Université de Zurich pourraient aussi y être semées et testées dans les conditions de plein air - à condition que l'OFEV accorde son autorisation. Il est également question de mettre en place d'autres cultures. Il pourrait s'agir par exemple de pommes de terre résistantes au mildiou (Phythophthora). La parcelle d'essai sera préparée dans le courant de l'année et les premiers semis sont prévus pour le printemps 2014. La dissémination de plantes génétiquement modifiées est soumise à autorisation par l'OFEV selon la loi sur le génie génétique (LGG).

La mise en place et la gestion d'un « protected site » sur le site de Reckenholz font partie du Message pour l'encouragement de la formation, de la recherche et de l'innovation pendant les années 2013 à 2016, que les Chambres fédérales ont entériné lors de leur session d'automne. Un essai de terrain avec des PGM a déjà eu lieu sur le site de Reckenholz de 2008 à 2010 dans le cadre du Programme national de recherche « Utilité et risques de la dissémination des plantes génétiquement modifiées » (PNR 59).

Dissémination expérimentale de blé à résistance élevée contre l'oïdium

L'Université de Zurich projette de poursuivre ses expériences sur le terrain dans le cadre du PNR 59. Les chercheurs veulent étudier des lignées de blé que le génie génétique a doté d'une résistance supérieure à la maladie fongique qu'est l'oïdium. Il s'agit de nouvelles lignées de blé ainsi que de croisements de lignées déjà étudiées sur le terrain. Après des essais réussis en laboratoire et en serre, les chercheurs veulent à présent vérifier si la résistance fonctionne également en plein air et observer comment les plantes se comportent sur le terrain.

L'Office fédéral de l‘environnement publiera la demande dans la Feuille fédérale après vérification de son exhaustivité.

Agroscope se compose des stations de recherche Agroscope Changins-Wädenswil ACW, Agroscope Liebefeld-Posieux ALP-Haras et Agroscope Reckenholz-Tänikon ART. C'est le centre de compétences de la Confédération pour la recherche agronomique. Les trois stations de recherche actuelles seront réunies à partir de 2013 en une seule entité de recherche Agroscope sous la direction de Michael Gysi. Les activités de recherche continueront à s'organiser sur les différents sites.


Adresse pour l'envoi de questions

Michael Winzeler, Division de recherche Biodiversité et management environnemen-tal
Station de recherche Agroscope Reckenholz-Tänikon ART
Reckenholzstrasse 191, 8046 Zurich
Courriel: michael.winzeler@art.admin.ch, tél. 044 377 73 75

Denise Tschamper, Responsable Communication
Station de recherche Agroscope Reckenholz-Tänikon ART
Reckenholzstrasse 191, 8046 Zurich
Courriel: denise.tschamper@art.admin.ch, tél. 044 377 72 69



Auteur

AGROSCOPE
http://www.agroscope.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-47672.html