La situation sur le marché du travail en décembre 2012 / Moyennes de l'année 2012

Berne, 08.01.2013 - Le chômage en décembre 2012. Selon les relevés du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO), à fin décembre 2012, 142’309 personnes étaient inscrites au chômage auprès des offices régionaux de placement (ORP), soit 10’242 de plus que le mois précédent. Le taux de chômage a augmenté, passant de 3,1% en novembre 2012 à 3,3% pendant le mois sous revue. Le chômage a augmenté de 11’647 personnes (+8,9%) par rapport au mois correspondant de l'année précédente.

Le chômage des jeunes en décembre 2012
Le chômage des jeunes (de 15 à 24 ans) a augmenté de 651 personnes (+3,3%), passant à 20’350. Par rapport au même mois de l’année précédente, il a augmenté de 1’492 personnes (+7,9%).

Demandeurs d'emploi en décembre 2012
L’ensemble des demandeurs d’emploi inscrits se chiffre à 196’898 personnes, soit 8’587 de plus que le mois précédent et 11’192 (+6,0%) de plus qu'au même mois de l'année précédente.

Places vacantes annoncées en décembre 2012
Le nombre de places vacantes annoncées aux ORP a quant à lui diminué de 2’154 en décembre 2012, passant à 13’722.

Réductions de l'horaire de travail décomptées en octobre 2012
En octobre 2012, les réductions de l'horaire de travail (chômage partiel) ont touché 8’110 personnes, soit 1’548 de plus (+23,6%) que le mois précédent. Le nombre d’entreprises ayant eu recours à de telles mesures a augmenté de 61 unités (+10,6%), passant à 638, celui des heures de travail perdues de 109’474 unités (+34,3%), pour s’établir à 428’316 heures. L’année précédente à la même époque (octobre 2011), le chômage partiel avait sévi dans 459 entreprises, touchant 5’112 personnes et entraînant la perte de 259’203 heures de travail.

Personnes arrivées en fin de droits en octobre 2012
Selon les données provisoires fournies par les caisses de chômage, 2’580 personnes ont épuisé leurs droits aux prestations de l'assurance-chômage dans le courant du mois d’octobre 2012.

Rétrospective : chômage en 2012 / moyennes de l’année 2012
De manière réjouissante, le marché suisse du travail s’est bien maintenu durant la majeure partie de l’année, malgré un climat économique extrêmement tendu sur les marchés internationaux et un cours du franc élevé. Cependant, le passage de l’effectif annuel moyen des chômeurs au-dessus de son niveau de l’année précédente vient confirmer un certain assombrissement sur le marché du travail.

Après une forte flambée des chiffres du chômage au tournant 2011/2012 portant l’effectif à 134’317 personnes en janvier, le chômage est reparti à la baisse, concernant alors 114’868 personnes à fin juin. Ceci correspond à un recul de près de 19’500 personnes; un chiffre qui était deux fois plus important sur la même période de l’année précédente. A ce recul du premier semestre s’oppose une augmentation d’environ 27’400 personnes au deuxième semestre. Ayant déjà pris la tendance ascendante depuis le mois de juillet, les chiffres du chômage ont particulièrement augmenté entre octobre et décembre; une progression importante et rapide, renforcée par l’influence de facteurs saisonniers. Le chômage en Suisse s’inscrit ainsi à fin décembre 2012 une nouvelle fois à la hausse par rapport à l’année précédente avec un effectif de 142’309 personnes.

Avec un effectif de 125’594 personnes le nombre moyen de personnes au chômage est légèrement supérieur (+2’702 personnes) à celui de l’année précédente. Il en résulte pour 2012 un taux de chômage moyen de 2,9%, soit une augmentation de 0,1 point de pourcentage par rapport au 2,8% de 2011. Malgré cette hausse, la valeur de 2012 demeure parmi les trois meilleurs résultats des dix dernières années.

Le nombre des demandeurs d'emploi (soit la somme des chômeurs inscrits et des demandeurs d'emploi inscrits non-chômeurs) est resté stable à plus de 187’000 personnes en janvier et février, avant de reculer à 166’437 personnes à fin juin (soit une baisse d’environ 21’000 personnes). Il est ensuite reparti à la hausse, particulièrement en octobre, puis de manière encore plus soutenue en novembre et décembre, aussi sous l’influence de facteurs saisonniers, pour atteindre 196’898 personnes. Il en résulte, en moyenne annuelle, un chiffre de 178’425 demandeurs d’emploi. Contrairement à la moyenne annuelle des chômeurs, la valeur des demandeurs d’emploi pour 2012 reste encore juste en dessous du niveau de l’année précédente.

L'exercice 2012 se soldera pour le fonds de compensation de l'assurance-chômage, selon les estimations actuelles, par des recettes de cotisations de 6,36 milliards de francs (2011: 6,14 milliards) et des recettes totales de 6,95 milliards de francs (2011: 7,21 milliards), des dépenses totales de 5,78 milliards de francs (2011: 5,58 milliards) et un excédent de recettes de 1,17 milliard de francs (2011: 1,63 milliard). Les prêts cumulés accordés par la Trésorerie de la Confédération s'élèvent à 5,0 milliards de francs (2011: 6,0 milliards).


Adresse pour l'envoi de questions

Secrétariat d'Etat à l'économie SECO
Holzikofenweg 36
CH-3003 Berne
tél. +41 58 462 56 56
fax +41 58 462 56 00



Auteur

Secrétariat d'Etat à l'économie
http://www.seco.admin.ch

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-47375.html