Le Conseil fédéral maintient le cap sur la promotion de la santé

Berne, 09.05.2012 - En optant pour un mode de vie sain, il est possible de réduire la fréquence des maladies non transmissibles telles que les maladies cardio-vasculaires, le cancer, les maladies respiratoires chroniques ou le diabète. Le tabagisme, une alimentation déséquilibrée, l'abus d'alcool et le manque d'exercice physique notamment favorisent le risque de contracter de telles maladies. Or ces dernières constituent la principale cause de décès prématuré et induisent des coûts élevés. Le Conseil fédéral a donc décidé de prolonger les programmes nationaux Alimentation et activité physique, Alcool et Tabac jusqu'à fin 2016.

Les trois programmes nationaux, mis en œuvre depuis 2008 avec le concours de différents offices fédéraux, des cantons et d'organisations non gouvernementales, ont fait leurs preuves et ont permis de progresser dans la prévention des maladies non transmissibles. Parmi les succès remportés figurent :

  • une meilleure protection des jeunes dans le domaine de l'alcool,
  • le recul du tabagisme passif,
  • l'étoffement des données à disposition grâce au système de monitorage alimentation et activité physique (MOSEB),
  • le renforcement de la collaboration avec les cantons.

La prévention est efficace, mais on ne peut toutefois s'attendre à des résultats immédiats, les mesures ne déployant leurs effets qu'à moyen voire long terme. Une évaluation externe des programmes a démontré leur utilité et confirmé leur importance dans la politique de la santé ; elle recommande de les poursuivre moyennant quelques adaptations. La décision prise par le Conseil fédéral de prolonger les programmes nationaux de prévention s'inscrit dans la continuité de ses efforts en vue de promouvoir un mode de vie sain. Il charge dès lors le Département fédéral de l'intérieur de mettre en œuvre les programmes en étroite collaboration avec les cantons et divers partenaires des domaines de la santé, de l'économie et de l'éducation. Ce mandat consistera notamment à collecter des données scientifiques, à développer la communication et à informer la population, à mettre en place une coordination ciblée de tous les acteurs et à créer des conditions facilitant l'adoption d'un mode de vie sain. Le Conseil fédéral mise ainsi sur une politique de la santé résolument tournée vers l'avenir, axée sur la promotion de la santé.


Adresse pour l'envoi de questions

OFSP, section Communication, tél. 031 322 95 05 ou media@bag.admin.ch



Auteur

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

Département fédéral de l'intérieur
http://www.edi.admin.ch

Office fédéral de la santé publique
http://www.bag.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-44455.html