Coûts de la production laitière en région de montagne suisse

Zurich, 08.11.2011 - Les coûts de production du lait en région de montagne suisse sont 70 % à 85 % supérieurs à ceux d’exploitations comparables en Autriche. Cette situation est due au niveau des prix et des salaires plus élevé en Suisse, mais aussi à des techniques de production différentes, comme le montre une étude de la station de recherche Agroscope Reckenholz-Tänikon.

Pour comparer la rentabilité de la production laitière en Suisse et en Autriche, les données actuelles des exploitations de région de montagne ont été évaluées. Suivant la situation, les exploitations suisses affichaient des coûts réels 70 % à 85 % plus élevés que leurs homologues autrichiennes. Le franc suisse étant fort, la différence est encore plus marquée actuellement.

Elle est due d'une part au niveau nettement plus élevé des prix en Suisse, par exemple pour les salaires (+ 60 %), les terres (+ 250 %) ou l'achat de concentrés, qui sont environ 75% plus chers qu'en Autriche.

D'autre part, le système d'affourragement de la Suisse étant basé essentiellement sur les herbages, nos exploitations utilisent sciemment peu de concentrés, mais davantage de fourrage de base conservé comme le foin ou l'ensilage. La production et la conservation du fourrage entraînent des coûts de machines et de stockage plus importants surtout dans les petites et moyennes exploitations. En outre, l'affourragement demande plus de temps et fait par conséquent augmenter les coûts de main-d'œuvre.  

Optimisation des processus de production
Dans ce contexte, il est possible de réduire les coûts. Augmenter la détention au pâturage permet de réduire les compléments alimentaires pendant la période végétative, ce qui diminue la conservation de fourrage. De plus, la simplification des processus de production et - si possible - l'emploi des machines en commun par plusieurs exploitations permettent d'accroître la compétitivité. L'alternative consisterait à réduire les coûts en agrandissant les exploitations.

L'Autriche convient bien pour la comparaison car elle présente des structures comparables à celles de la Suisse et des conditions naturelles équivalentes. L'étude a évalué les données des exploitations du réseau International Farm Comparison Network (IFCN) ainsi que celles provenant de six études de cas. Les données datent des années 2008 à 2010.

Le rapport ART „Milchproduktion auf Berg- und Hügelbetrieben in der Schweiz und Österreich" peut être téléchargé gratuitement ici en format PDF et en allemand. La version française sera disponible prochainement sous le titre «Production laitière dans les exploitations de montagne et de collines en Suisse et en Autriche ».


Adresse pour l'envoi de questions

Christian Gazzarin, Economie d’entreprise
Station de recherche Agroscope Reckenholz-Tänikon ART, Tänikon 1,
8356 Ettenhausen
Courriel: christian.gazzarin@art.admin.ch, tél. 052 368 31 84

Claudia Hoffmann, Service de presse
Station de recherche Agroscope Reckenholz-Tänikon ART, Reckenholzstrasse 191, 8046 Zurich
Courriel: claudia.hoffmann@art.admin.ch, tél. 079 763 70 36



Auteur

AGROSCOPE
http://www.agroscope.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-42111.html