Feuille de route internationale pour une économie verte

Berne, 03.11.2011 - La Suisse a remis le 1er novembre 2011 sa proposition pour les délibérations de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable qui se tiendra en juin 2012 à Rio de Janeiro. La proposition englobe entre autres l’adoption d’une feuille de route internationale pour la transition vers une économie verte. Le site Internet www.rio20.ch, qui a été mis en ligne aujourd’hui, fournit des informations sur la conférence.

Du 4 au 6 juin 2012 aura lieu à Rio de Janeiro la 4e grande conférence de l'ONU sur les questions de durabilité. Son titre, Rio+20, fait référence à la Conférence des Nations Unies sur l'environnement et le développement - ou Sommet de la Terre - qui s'était tenue à Rio en 1992, et traduit la volonté des Etats de renouveler leur engagement pour le développement durable. La conférence sera consacrée à deux thèmes majeurs: l'économie verte, axée sur le développement durable et la lutte contre la pauvreté, et la gouvernance pour un développement durable (voir encadré).

La Suisse participe activement au processus. Le Conseil fédéral a chargé l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) de coordonner les travaux. L'OFEV a élaboré au cours des derniers mois un document préparatoire pour la conférence en collaboration avec de nombreux autres acteurs: offices fédéraux, cantons, communes, organisations environnementales et de développement, mouvements de jeunesse, partis politiques, associations économiques et milieux scientifiques. Le mandat de négociation définitif sera adopté par le Conseil fédéral début 2012.

Renouveler l'engagement pour le développement durable

La Suisse a remis sa proposition au Secrétariat de la conférence le 1er novembre 2011. Ce document, au même titre que les propositions provenant d'autres Etats, d'organisations de la société civile ou encore des milieux scientifiques ou économiques, servira à l'élaboration d'une première version du texte de négociation. A partir de janvier 2012, ce projet de texte sera concrétisé lors de négociations qui se tiendront à intervalles réguliers, en vue de la conférence de Rio.

Pour ce qui est de l'économie verte, la Susse propose pour Rio+20 une feuille de route internationale (Green Economy Roadmap) montrant la voie vers une économie verte. Ce document contient un volet politique, formulant une vision et des objectifs communs et définissant un calendrier et des échéances. Au niveau opérationnel, il propose des instruments pour transformer l'économie en une économie verte et renforcer ainsi chacun des piliers du développement durable. Selon la proposition suisse, la transition doit reposer sur des stratégies nationales, des données nationales sur l'impact de la production et de la consommation sur l'environnement, la transparence écologique des marchés et du commerce, la formation, une agriculture durable, une production propre peu gourmande en ressources ainsi que la fin de la dépendance aux énergies fossiles.

Meilleures structures de gouvernance

Les structures actuelles pour concrétiser le développement durable manquent d'efficacité à tous les niveaux et dans tous les domaines. C'est pourquoi la Suisse propose un réexamen et une refonte des structures au plan international. La Commission du développement durable des Nations Unies (CSD) doit notamment être restructurée afin de mettre davantage l'accent sur le contrôle et le suivi des politiques nationales en matière de développement durable et sur une meilleure intégration de la société civile. La Suisse estime également que le renforcement de la politique environnementale internationale est primordial. Elle souligne par ailleurs l'importance de la gouvernance aux échelons national et local.

www.rio20.ch: un site Internet suisse sur la Conférence Rio+20

Parallèlement à la remise de la proposition suisse à l'ONU, le site Internet www.rio20.ch a été mis en ligne le 3 novembre 2011. Il donne un aperçu des thèmes et objectifs de la Conférence Rio+20, contient des informations d'actualité et fournit aux acteurs impliqués (Confédération, cantons, communes, organisations de protection de l'environnement et de développement, mouvements de jeunesse, partis politiques, associations économiques et milieux scientifiques) une plate-forme sur laquelle ils peuvent présenter leurs activités.


ENCADRÉ :
Les thèmes de Rio+20

En matière d'économie verte, il s'agit de montrer comment obtenir un développement économique qui ménage les ressources et affecte le moins possible l'environnement, concourant ainsi au développement durable et à la lutte contre la pauvreté. Quant aux débats sur la gouvernance durable, ils doivent esquisser les possibilités d'améliorer le fonctionnement des institutions onusiennes qui œuvrent en faveur du développement durable et de l'environnement et indiquer comment mieux y intégrer la société civile.


Adresse pour l'envoi de questions

Section Médias OFEV
Téléphone: +41 58 462 90 00
Courriel: mediendienst@bafu.admin.ch



Auteur

Office fédéral de l'environnement OFEV
http://www.bafu.admin.ch/fr

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

Direction du développement et de la coopération
http://www.deza.admin.ch/index.php?langID=2

Secrétariat d'Etat à l'économie
http://www.seco.admin.ch

Office fédéral du développement territorial
https://www.are.admin.ch/are/fr/home.html

Office fédéral de l'agriculture
http://www.blw.admin.ch

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-42066.html