La conseillère fédérale Doris Leuthard lance une plate-forme Internet pour l’encouragement de la relève dans les domaines des SMT

Berne, 06.11.2008 - Une main d’œuvre qualifiée dans les domaines des sciences naturelles, des mathématiques et de la technologie (SMT) est indispensable pour l’innovation et la croissance économique. Afin de remédier à la pénurie de relève qui se dessine depuis plusieurs années dans ces domaines, la conseillère fédérale Doris Leuthard a, en collaboration avec les cantons et le monde de l’économie, adopté un plan de mesures lors la première conférence sur l’innovation qui s’est tenue aujourd’hui à Bâle. La cheffe du Département fédéral de l’économie (DFE) a ensuite lancé, en compagnie de jeunes, la plate-forme Internet SimplyScience, qui joue un rôle clé dans le plan de mesures.

La pénurie de main d'œuvre qualifiée préoccupe depuis longtemps les milieux économiques et les responsables fédéraux et cantonaux de la formation. Ces mêmes acteurs ne sont pas restés inactifs et ont donné des impulsions claires en faveur de l'encouragement de la relève. Placée sous le mot d'ordre « encouragement de la relève dans les domaines des sciences naturelles, des mathématiques et de la technologie », la première conférence sur l'innovation, lancée par la conseillère fédérale Doris Leuthard, a été l'occasion de réunir les projets existants et les nouveaux projets dans un plan de mesures transparent et créateur de synergies. Un partenariat d'un type nouveau voit ainsi le jour entre l'économie, la Confédération, les cantons (conférence des directeurs cantonaux de l'instruction publique CDIP) et les écoles.

Une plate-forme Internet d'échanges (www.evd.admin.ch/smt) se trouvant au cœur de ce partenariat permet aux écoles et aux entreprises d'échanger leurs informations, de définir leurs besoins et d'analyser les offres. Le plan de mesures prévoit notamment l'organisation de journées ou de semaines « projets » au cours desquelles les entreprises éveillent et stimulent l'intérêt des élèves pour les sciences, naturelles les mathématiques et la technologie. Des partenariats sur le long terme sont également souhaités. La sensibilisation aux domaines des SMT doit en outre être inscrite dans les programmes de formation continue des enseignants. Les chefs d'entreprises proposent également leurs services dans ce contexte.

En tant qu'élément clé du plan de mesures, la plate-forme Internet interactive SimplyScience (www.simplyscience.ch) aide les jeunes à surmonter leurs appréhensions face aux domaines de la science et répond à leurs questions. La plate-forme a été développée par SGCI Chemie Pharma Schweiz, l'organisation faîtière de l'industrie chimique et pharmaceutique qui, dans le cadre de sa réalisation, a collaboré avec de nombreux partenaires dans les domaines des SMT.

La pénurie toujours plus forte de main d'œuvre en Suisse est à l'origine de la mise en réseau de l'encouragement de la relève dans le domaine de la recherche. Le nombre de diplômes délivrés dans les domaines des sciences naturelles, des mathématiques et de la technologie stagne depuis des années et reculerait même si de plus en plus d'étudiants étrangers ne se décidaient pas pour ces domaines d'études. A noter également que le pourcentage de femmes ayant un diplôme du degré tertiaire dans les domaines des SMT est, avec 17 %, l'un des plus bas au monde.


Adresse pour l'envoi de questions

Evelyn Kobelt, porte-parole du DFE, tél. 031 322 20 59, portable 079 301 71 72



Auteur

Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche
http://www.wbf.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-22535.html