Taux de recyclage atteint pour tous les emballages pour boissons

Berne, 24.07.2008 - En 2007, le taux de recyclage a une nouvelle fois été atteint pour tous les emballages pour boissons. Avec 78 % de bouteilles récupérées, le PET dépasse pour la première fois nettement le taux prescrit de 75 %, grâce aux efforts soutenus du secteur des boissons.

L'ordonnance sur les emballages pour boissons (OEB) fixe à 75 % au moins le taux de recyclage pour le verre, le PET et l'aluminium. Si au cours des dernières années ce taux a été largement atteint pour les boîtes en aluminium et les bouteilles en verre (90 % et plus), les résultats de 2005 et 2006 étaient tout juste satisfaisants pour les bouteilles en PET. Toutefois, en 2007, celles-ci ont clairement dépassé l'objectif de récupération à 78 %.

Davantage de conteneurs

La récente hausse du taux de recyclage des emballages pour boissons en PET s'explique de deux manières. L'association PRS PET-Recycling Schweiz, responsable de la collecte des bouteilles en PET, a soutenu ses efforts, principalement dans le domaine des bouteilles emportées. Ainsi, en 2007, près de 3200 points de collecte ont été installés, notamment dans des écoles, des chantiers, des lieux de restauration et des exploitations de remontées mécaniques; l'offre a également été élargie dans les gares. De plus, la population a été encouragée, par des campagnes de publicité comme « Chaque bouteille compte ».

Depuis le 1er janvier 2007, Denner SA et Aldi Suisse SA collectent aussi les bouteilles en PET, et participent donc aux efforts du secteur des boissons. La diminution du nombre de « profiteurs » est vraisemblablement la deuxième raison de la hausse du taux de recyclage. Grâce à l'augmentation de ses recettes, générée par l'adhésion des deux discounters, l'association PRS peut améliorer la logistique de collecte et promouvoir davantage le recyclage des bouteilles en PET. La participation de Denner SA et Aldi Suisse SA a été possible grâce à une baisse de la taxe anticipée de recyclage, prélevée par l'association PRS, de 4 à 1,8 centimes. Le prix élevé du PET a également contribué à réduire ce montant. Dans le même temps, embouteilleurs et commerces de détail se sont engagés à fournir davantage de prestations ne donnant pas droit à un dédommagement.

Les membres de l'association PRS, qui représente près de 95 % des commerces de boissons en Suisse, ont même atteint un taux de recyclage de 84 %, dépassant ainsi une nouvelle fois nettement la limite de 75 %. Le résultat pour l'ensemble de la Suisse est en deçà, car l'expérience montre que les commerces non membres de PRS collectent des quantités bien inférieures de bouteilles en PET.

250 000 tonnes de déchets urbains en moins

Pour les bouteilles en verre et les boîtes en aluminium, la collecte a suivi l'augmentation de la consommation. Le taux de recyclage est ainsi resté à un niveau élevé. La collecte séparée des emballages pour boissons a réduit la quantité de déchets ménagers de plus de 260 000 tonnes. La valorisation de ce type de déchets permet en outre de protéger des ressources.


Adresse pour l'envoi de questions

Peter Gerber, division Déchets et matières premières, section Biens de consommation et écobilans, OFEV, Tél. 031 322 80 57



Auteur

Office fédéral de l'environnement OFEV
http://www.bafu.admin.ch/fr

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-20268.html