Lavaux, vignoble en terrasses, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO (Dernière modification 28.06.2007)

Berne, 28.06.2007 - Le Comité du Patrimoine mondial de l’UNESCO, réuni en Nouvelle-Zélande, a décidé d’ajouter la région de Lavaux sur la liste des biens inscrits au patrimoine mondial. Cette inscription est le résultat d’une collaboration fructueuse entre l’Office fédéral de la culture, l’Etat de Vaud et l’Association pour l’inscription de Lavaux au patrimoine mondial de l’UNESCO (AILU).

Ce magnifique paysage de vignobles en terrasses face au lac Léman et aux Alpes est célébré depuis longtemps par les peintres, les photographes et les poètes. Fruit exceptionnel d’une nature unique et du patient travail des hommes, il émerveille depuis des siècles ses visiteurs. Au cours d’une conférence de presse tenue en plein cœur de Lavaux, sur le site du domaine de Montagny, c’est avec beaucoup d’émotion que le conseiller d’Etat François Marthaler, chef du Département vaudois des infrastructures, le Directeur de l’Office fédéral de la culture, Jean-Frédéric Jauslin, et les membres du Comité de l’AILU, Philippe Biéler et Jean-Pierre Dresco, ont commenté l’événement. Sur place, en Nouvelle-Zélande, le président du Comité de l’AILU, Bernard Bovy, et Jean-Marc Vallotton, du bureau lausannois GEA Vallotton et Chanard SA, qui a réalisé le dossier de candidature, ainsi que Johann Mürner, chef de la section du Patrimoine culturel et des monuments historiques de l’Office fédéral de la culture, ne cachaient pas leur joie. 

Le label de l’UNESCO vient renforcer l’image de Lavaux sur le plan international et sa protection locale à long terme. Les biens inscrits au patrimoine mondial s’engagent en effet à respecter tout un programme de mesures de gestion et de suivi pour en assurer la pérennité.

Le site inscrit aujourd’hui au patrimoine mondial représente 898 ha, dont 574 ha de vignobles qui s’étagent sur 14 communes: Lutry, Villette, Grandvaux, Cully, Riex, Epesses, Puidoux, Chexbres, Rivaz, Saint-Saphorin, Chardonne, Corseaux, Corsier-sur-Vevey et Jongny. Les pentes de Lavaux qui descendent vers le Léman varient de 13 à 43%. La mise en vigne de la zone la plus raide, celle du Dézaley, remonte à la seconde moitié du XIIe siècle, grâce aux efforts des moines cisterciens. L’ensemble est devenu un paysage «culturel», façonné par des générations de vignerons.

Cette région réunit notamment six aires de production de vins bénéficiant d’une origine contrôlée: Lutry, Villette, Saint-Saphorin, Epesses, Dézaley et Chardonne. Suisse Tourisme lancera d’ailleurs en septembre une campagne internationale sur le thème «Gastronomie et Vin». Dans ce cadre, l’Office du tourisme du canton de Vaud  diffusera dans le monde entier une nouvelle brochure publiée en plusieurs langues:  «Gastronomie, vins et produits du Terroir» qui met en exergue les richesses de la région du Léman. 

Autre prolongement: un livre richement illustré sortira en septembre aux éditions Pierre-Marcel Favre. Œuvre d’un comité de rédaction et d’une trentaine d’auteurs spécialistes dans leur domaine, «Lavaux, un vignoble en terrasses», rassemblera pour la première fois l’ensemble des connaissances acquises sur ce célèbre coteau: histoire, arts, nature, techniques, etc.    

L’Office fédéral de la culture, le canton de Vaud et le Comité de l’AILU remercient chaleureusement toutes celles et tous ceux qui ont apporté leur soutien à la candidature de Lavaux. Une manifestation populaire «Lavaux en fête» est d’ores et déjà prévue le 22 septembre prochain pour célébrer ensemble cet événement qui vient couronner le résultat d’un magnifique dialogue entre l’homme et la nature sur les bords du Léman.


Adresse pour l'envoi de questions

OFC: Oliver Martin, portable 079 274 03 47
Vaud: Eric Teysseire, 021 316 73 33
AILU: Jean-Pierre Dresco, 021 616 48 70



Auteur

Office fédéral de la culture
http://www.bak.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-13370.html