Faciliter l’intégration professionnelle des jeunes en difficultés

Berne, 23.02.2007 - Les cantons peuvent démarrer leurs projets de «Case Management» destinés à faciliter l’intégration professionnelle des jeunes en difficultés. L’Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT) leur transmet aujourd’hui un concept indiquant le cadre dans lequel il soutient ces projets.

L’introduction du Case Management a été avancée par la conseillère fédérale Doris Leuthard lors de la Conférence sur les places d’apprentissage de novembre dernier. En matière de formation professionnelle, le Case Management consiste en une procédure structurée visant à appliquer des mesures adéquates aux jeunes dont l’accès au monde du travail risque sérieusement d’être compromis. Il sert à coordonner les interventions des différents acteurs par-delà les frontières institutionnelles et professionnelles, et même au-delà de la période durant laquelle les jeunes choisissent une profession et suivent une formation professionnelle initiale.

L’objectif premier du Case Management est de permettre au plus grand nombre possible de jeunes d’achever une première formation post-obligatoire. Pour y parvenir, on s’attachera, dès la septième année scolaire, à identifier les jeunes concernés afin de pouvoir intervenir dans les meilleurs délais si nécessaire. Durant la période de choix professionnel, on travaillera essentiellement l’autoresponsabilisation liée au choix d’une profession et à la recherche d’une place de formation. Cette activité se poursuit durant la période de transition pour les jeunes qui ne trouvent pas d’emblée une place de formation.

Application au niveau des cantons

Afin de répondre au mieux aux différentes réalités locales, les offices cantonaux de la formation professionnelle sont responsables de la mise en œuvre du Case Management. Ils bénéficient toutefois du soutien de l’OFFT, qui a élaboré des lignes directrices à leur égard en collaboration avec la Conférence suisse des offices de formation professionnelle (CSFP). L’aide fédérale ne sera accordée qu’aux cantons disposant d’un concept cantonal global, pour l’élaboration duquel ils perçoivent un forfait de la Confédération. Les cantons déposent ensuite leurs demandes d’appui aux mesures d’élaboration et de réalisation auprès de l’OFFT, qui les évalue sur la base du concept global cantonal. Les concepts cantonaux doivent parvenir à l’OFFT jusqu’à fin août.


Adresse pour l'envoi de questions

Serge Imboden, Responsable Formation professionnelle, tél. 031 325 52 10, serge.imboden@bbt.admin.ch



Auteur

Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie (OFFT) - dès le 1.1.2013 SEFRI
http://www.bbt.admin.ch/

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/start/dokumentation/medienmitteilungen.msg-id-10948.html