Initiative sur les rentes

Le 3 mars 2024, le peuple suisse s'exprime sur l'initiative sur les rentes.

En bref

Le financement des rentes de l’AVS est assuré ces prochaines années. Ces cinq dernières années, deux réformes y ont largement contribué : l’une augmente les cotisations salariales et la TVA, et l’autre relève l’âge de la retraite des femmes à 65 ans. Combiner des recettes plus élevées et des dépenses plus basses permet de stabiliser les finances de l’AVS jusqu’à environ 2030. À moyen terme, l’AVS est toutefois confrontée à d’importants défis financiers. D’une part, le nombre de retraités augmente plus vite que celui des actifs qui cotisent à l’AVS. D’autre part, les rentes doivent être versées plus longtemps parce que l’espérance de vie des retraités augmente.

L’initiative sur les rentes entend financer durablement l’AVS en relevant l’âge de la retraite. Elle prévoit tout d’abord de relever progressivement l’âge de la retraite des hommes et des femmes à 66 ans d’ici 2033. L’âge de la retraite sera ensuite lié à l’espérance de vie moyenne : il augmentera automatiquement en même temps qu’elle, non pas à l’identique, mais à raison de 80 % de la durée de vie gagnée et par étape de 2 mois par an au plus. Si l’initiative est acceptée, l’AVS sera soulagée financièrement : selon les estimations, la retraite à 66 ans réduira les dépenses de l’AVS de 2 milliards de francs. L’adaptation automatique de l’âge de la retraite à l’espérance de vie déchargera encore plus l’AVS.

La question qui vous est posée: Acceptez-vous l’initiative populaire « Pour une prévoyance vieillesse sûre et pérenne (initiative sur les rentes) » ? 

Recommandation du Conseil fédéral et du Parlement

Si l’initiative est acceptée, l’âge de la retraite dépendra uniquement d’une formule mathématique. Le Conseil fédéral et le Parlement estiment que cet automatisme est trop rigide. L’âge de la retraite doit toujours être défini en tenant compte de plusieurs aspects, tels que l’évolution de l’économie et de l’emploi.

Recommandation du comité d’initiative

Le comité d’initiative estime que l’AVS a clairement des difficultés financières. Si l’on ne fait rien, les rentes seront en danger. L’initiative écarte ce danger sans réduire les rentes, sans impôt supplémentaire et sans nouvel endettement. Il s’agit de la meilleure solution, modérée, sociale et équitable pour toutes les générations.

Dernière modification 09.02.2024

Début de la page

L'app sur les votations de la Confédération et des cantons

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/votations/20240303/initiative-sur-les-rentes.html