Loi fédérale sur un train de mesures en faveur des médias

Le 13 février 2022 les suisses s'expriment sur la Loi fédérale sur un train de mesures en faveur des médias.

En bref

Les journaux, les radios et télévisions privées et les médias en ligne fournissent chaque jour à la population des informations sur sa région et son pays. Ils contribuent ainsi à la formation de l’opinion politique et à la cohésion sociale.

Malgré ce rôle essentiel, les médias locaux et régionaux rencontrent des difficultés financières, car une part toujours plus importante des dépenses publicitaires va aux grandes plateformes Internet internationales. De nombreux journaux ont disparu, les radios et télévisions privées voient elles aussi leurs recettes publicitaires diminuer. 

Le Conseil fédéral et le Parlement veulent renforcer les médias locaux et régionaux. La Confédération accorde depuis longtemps un rabais sur la distribution des journaux en abonnement. Ce soutien sera étendu aux titres à plus grand tirage et à la distribution des journaux tôt le matin. Les médias en lignes seront eux aussi soutenus et l’aide aux radios locales et télévisions régionales pourra augmenter. La condition pour bénéficier de ces soutiens est de s’adresser à un public majoritairement suisse et de traiter une variété de thèmes politiques, économiques et sociaux.

Toutes ces mesures seront financées par le biais des recettes de la redevance de radio-télévision existante et du budget de la Confédération.

La question qui vous est posée : 

Acceptez-vous la loi fédérale du 18 juin 2021 sur un train de mesures en faveur des médias ?

Recommandation du Conseil fédéral et du Parlement

Le Conseil fédéral et le Parlement veulent soutenir davantage les médias pour éviter la disparition d’autres journaux ou radios privées. C’est le seul moyen de garantir que les habitants de toutes les régions continuent d’être informés de ce qui se passe à proximité de chez eux, ce qui est essentiel pour la population et pour la démocratie directe.

Recommandation du comité référendaire

Le comité référendaire estime que les aides prévues sont un gaspillage de l’argent du contribuable qui profitera aux magnats des médias. Pour lui, la démocratie directe suisse ne peut exister sans médias indépendants, or les médias qui bénéficient d’une aide de l’État sont des médias sous contrôle.

153 Ja

Dernière modification 21.01.2022

Début de la page

L'app de la Confédération et des cantons sur les votations :

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/votations/20220213/loi-federale-sur-un-train-de-mesures-en-faveur-des-medias.html