Initiative populaire pour une eau potable propre et une alimentation saine

Le 13 juin 2021 le peuple suisse va s'exprimer sur l'initiative populaire « Pour une eau potable propre et une alimentation saine – Pas de subventions pour l’utilisation de pesticides et l’utilisation d’antibiotiques à titre prophylactique » .

En bref

En Suisse, pour recevoir des paiements directs de la Confédération, les agriculteurs doivent respecter une série d'exigences environnementales.

Pour le comité d’initiative, ces exigences ne sont pas suffisantes. Il estime en outre que la politique agricole actuelle viole le droit fondamental à avoir de l’eau potable propre. L’initiative exige donc que seuls les agriculteurs qui n’utilisent pas régulièrement d’antibiotiques à des fins prophylactiques, n’utilisent pas de pesticides et qui sont en mesure de nourrir leur bétail avec le fourrage produit dans leur exploitation puissent obtenir des pariements directs. Le comité d’initiative demande encore que la recherche et la formation agricoles s’engagent en faveur de ce type d’agriculture.

Le Conseil fédéral et le Parlement comprennent les préoccupations du comité d’initiative mais ils estiment que son texte va trop loin. Ils rappellent que des modifications législatives visant à réduire les risques des pesticides ont été élaborées (le Parlement a adopté en mars des projets soutenus par le Conseil fédéral).Si l’initiative était adoptée, la production agricole suisse pourrait diminuer et il faudrait alors importer plus de denrées alimentaires, ce qui équivaudrait à déplacer la pollution à l’étranger. 

La question qui vous est posée :

Acceptez-vous l’initiative populaire « Pour une eau potable propre et une alimentation saine – Pas de subventions pour l’utilisation de pesticides et l’utilisation d’antibiotiques à titre prophylactique » ?

Recommandation du Conseil fédéral et du Parlement

Pour le Conseil fédéral et le Parlement, l’initiative va trop loin. Si elle est acceptée, beaucoup d’exploitations agricoles produiront moins de denrées alimentaires. Il faudra en importer davantage, ce qui reviendra à déplacer le problème de la pollution à l’étranger. Le Parlement a du reste déjà pris en compte la principale demande de l’initiative.

Recommandation du comité d’initiative

Pour le comité, la politique agricole viole le droit à une eau potable propre, menacée par l’usage massif de pesticides, l’utilisation exagérée d’antibiotiques et l’épandage excessif de lisier. Selon lui, il faut réorienter les subventions, car ces dommages écologiques et ces risques pour la santé sont financés par nos impôts.

81 Ja 107 Nein 7 Enthaltungen 9 Ja 31 Nein 4 Enthaltungen

Dernière modification 12.05.2021

Début de la page

 L'app-Votation de la Confédération et des cantons :

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/votations/20210613/initiative-populaire-pour-une-eau-potable-propre-et-une-alimentation-saine.html