SuisseEnergie: résultats concluants (Dernière modification 10.04.2006)

Berne, 18.11.2005 - SuisseEnergie a sensiblement amélioré son efficacité en 2004, comme le montre le rapport annuel qui vient de paraître. Le programme a permis de réduire les émissions de CO2 et d’accroître la part des énergies renouvelables; il est devenu un important facteur déclencheur d’innovations dans les secteurs de l’énergie et de la construction.

L’efficacité énergétique des mesures librement consenties prises durant l’année considérée a augmenté de 38% par rapport à l’année précédente. Les plus fortes participations aux efforts d’économies ont été les conventions d’objectifs sur le CO2 conclues avec l’industrie, le label Cité de l’énergie, la promotion de l’énergie du bois, l’utilisation de pompes à chaleur et le label MINERGIE dans le domaine des bâtiments. L’efficacité énergétique des mesures légales a augmenté de quelque 10%. L’accroissement total de l’efficacité (toutes mesures confondues) enregistré en 2004 s’élevait à 29%.

Ces résultats concluants confirment l’importance de SuisseEnergie dans la politique énergétique et climatique:

  • Sans SuisseEnergie et le programme Energie 2000 qui l’a précédé, la consommation d’agents fossiles (combustibles et carburants) serait supérieure de 7,6% à son niveau actuel et les émissions de CO2 d’environ 2,8 millions de tonnes. La consommation suisse d’électricité serait, quant à elle, 4,7% plus élevée.
  • En comparaison avec l’année 2000, la production de courant et de chaleur à partir de nouvelles énergies renouvelables a augmenté de plus de 15% en 2004.

SuisseEnergie a également produit des effets positifs sur le plan économique:

  • Chaque franc engagé par la Confédération a engendré des investissements privés environ dix fois plus élevés. Selon les estimations d’experts, les montants investis en 2004 dans les domaines de l’énergie et de la construction grâce au programme dépassaient 980 millions de francs.
  • En 2004, l’effet positif sur les finances publiques se situait entre 91 et 254 millions de francs (selon le scénario). L’impact des activités du programme sur l’emploi est estimé à environ 6300 personnes-années.

A partir de 2006, tous les projets de SuisseEnergie et des partenaires du programme seront concentrés autour de cinq axes prioritaires: modernisation des bâtiments, énergies renouvelables, mobilité efficace sur le plan énergétique et pauvre en émissions de CO2, appareils et moteurs à haut rendement énergétique et utilisation rationnelle de l’énergie et des rejets de chaleur dans l’industrie.


Ces cinq axes présentent de forts potentiels pour réduire la consommation d’énergie ou encourager l’utilisation d’énergies renouvelables indigènes. L’objectif est de concrétiser au mieux ces possibilités entre 2006 et 2010, dans le cadre de projets efficaces. En ce sens, la direction du programme travaillera en étroite collaboration avec la "Fondation du centime climatique" et soutiendra d’autres initiatives contribuant à la réalisation des objectifs énergétiques et climatiques de la Suisse. Il faut en outre intensifier et renforcer les partenariats du programme, de manière à créer, à tous les niveaux, des synergies directes en faveur d’un développement durable.

Dans le futur, SuisseEnergie devra conserver son rôle de "relais" et de "moteur" au sein de cet assemblage de mesures (taxe sur le CO2, centime climatique, promotion du gaz comme carburant et des biocarburants, incitation par l’impôt sur les véhicules automobiles et loi sur l’approvisionnement électrique), en vue d’atteindre les objectifs énergétiques et climatiques.

Le rapport annuel 2004/2005 peut être téléchargé sur www.suisse-energie.ch. Un résumé, incluant un CD-ROM contenant le rapport annuel détaillé, peut être commandé auprès de l’Office fédéral de l’énergie, 3003 Berne.



Auteur

Office fédéral de l'énergie
http://www.bfe.admin.ch

Dernière modification 05.01.2016

Début de la page

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-969.html