Sommet de la Francophonie : le président de la Confédération promeut le rôle de Genève dans la gouvernance numérique mondiale

Berne, 20.11.2022 - Une trentaine de chefs d’Etat et de gouvernement ont pris part au XVIIIe Sommet de la Francophonie qui s’est achevé aujourd’hui à Djerba, en Tunisie. A cette occasion, le président de la Confédération Ignazio Cassis a mis en lumière le rôle de Genève dans la gouvernance numérique mondiale. Il a également apporté son soutien à la réélection de Louise Mushikiwabo pour un deuxième mandat à la tête de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). À Djerba, la Suisse a assumé la vice-présidence du Sommet.

Le numérique et la diversité étaient à l’honneur du XVIIIe Sommet de la Francophonie. En Tunisie, le président de la Confédération Ignazio Cassis a rappelé l’importance de la Francophonie en tant que plateforme de promotion du numérique au service de la mise en œuvre des objectifs de développement durable de l’Agenda 2030. Aux côtés des représentants des Etats et gouvernements membres, Ignazio Cassis a particulièrement souligné le rôle des nouvelles technologies dans l’amélioration des services publics et de la vie des plus défavorisés. La Suisse fait de la numérisation l’une des quatre priorités thématiques de sa stratégie de politique extérieure 2020–2023.

Placé sous le thème « Connectivité dans la diversité : le numérique, vecteur de développement et de solidarité dans l’espace francophone », le Sommet de Djerba a offert des espaces privilégiés pour discuter des thématiques phares. Le président de la Confédération Ignazio Cassis a ainsi conduit l’une des tables rondes autour du « Numérique, outil prioritaire de la Francophonie », aux côtés de son homologue sénégalais Macky Sall.

Genève au cœur de la gouvernance numérique

Dans ce contexte, le président Cassis a pu mettre en exergue le rôle central de la Genève internationale. « Grâce à sa densité d’organisations engagées dans le numérique ainsi qu’au travail commun avec le monde académique et le secteur privé, Genève constitue un terreau particulièrement propice à la coopération numérique et au développement de nouvelles approches », s’est réjoui le président de la Confédération. Principal siège européen de l’ONU, la ville est un acteur de premier plan dans le domaine de la gouvernance numérique. De nombreuses institutions internationales traitant de ces questions, comme l’Union internationale des télécommunications, y sont basées.

Dans le cadre du Village de la Francophonie, la Suisse a mis en lumière l’attractivité Genève tant pour les acteurs publics que privés de l’espace francophone. Quatre entités, actives dans le domaine de la gouvernance du numérique (DiploFoundation), de la science et de l’innovation (GESDA), de la santé et du numérique (I-DAIR) et de l’éducation et de la connectivité (GIGA), ont présenté leurs activités à Djerba.

Jeunesse, femmes et éducation au cœur des priorités de la Francophonie

Le Sommet a également permis des échanges nourris sur le renforcement du rôle des femmes et des jeunes en tant que vecteurs de paix et de développement. Dans l’Espace francophone, ils représentent une très large partie de la population. L’inclusion par l’éducation et l’emploi a ainsi été mis au centre des discussions. « L’éducation est un droit fondamental et une nécessité. Elle est le fondement des opportunités sociales, économiques et politiques », a rappelé Ignazio Cassis à Djerba. L’éducation et la formation professionnelle figurent parmi les thèmes prioritaires de la coopération internationale de la Suisse qui s’emploie à partager son expertise en la matière. 

Réélection de la secrétaire générale et nouveau cadre stratégique

Le président de la Confédération a apporté son soutien à la réélection de Louise Mushikiwabo à la tête de l’OIF. Sa reconduction pour un deuxième mandat confirme ainsi le soutien des membres de l’OIF aux réformes de l’Organisation, entreprises dès l’entrée en fonction de la secrétaire générale en 2019. Cette transformation, fortement soutenue par la Suisse, vise à rendre l’OIF plus efficace et plus agile. A cet égard, les 88 Etats et gouvernements membres ont adopté le nouveau Cadre stratégique de la Francophonie 2023-2030 qui orientera le futur de l’organisation.

En marge du sommet, le président de la Confédération a pu échanger en bilatéral avec d'autres représentants d'État et de gouvernement. Il s'est entretenu plus longuement avec le premier ministre canadien Justin Trudeau, le premier ministre du Québec François Legault et la vice-présidente du Vietnam Vo Thi Anh Xuan. 


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél. Service de communication: +41 58 462 31 53
Tél. Service de presse: +41 58 460 55 55
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE



Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-91792.html