Pakistan: la Suisse répond aux besoins des populations affectées par les inondations

Berne, 15.09.2022 - Le Pakistan connait l’une des pires catastrophes de son histoire. Près d’un tiers du pays a été inondé en raison de l’intensité de la mousson. Face à l’ampleur des besoins, les autorités pakistanaises ont lancé un appel à l’aide internationale. La Suisse y a répondu en allouant trois millions de francs pour soutenir les mesures d’urgence. Elle a également déployé une équipe du Corps suisse d’aide humanitaire.

Le Pakistan se remet progressivement des inondations bien que plusieurs régions du pays sont encore sous l’eau. Plus de 33 millions de personnes sont affectées par cette catastrophe qui a provoqué la mort de plus de 1'300 personnes. Les dégâts sont importants avec la destruction de nombreuses infrastructures et d’habitations. La perte des récoltes et l’impossibilité de cultiver des terres complètement inondées constituent une source de préoccupation majeure sur le plan de la sécurité alimentaire. Le risque de transmission de maladie liée à l’eau est également élevé.

Dès les premières montées des eaux, les autorités pakistanaises avaient très vite organisé les opérations de secours. Face à l’ampleur de la catastrophe, elles ont lancé un appel à l’aide internationale. La Suisse a immédiatement réagi en déployant une équipe du Corps suisse d’aide humanitaire (CSA). Ces spécialistes se trouvent actuellement dans la province de Khyber Pakhtunkhwa au Nord-Ouest du pays. Ils effectuent des travaux de réparation dans des écoles pour permettre à plus de 900 enfants de retrouver leurs classes. Ils remettent en fonction des systèmes d'adduction pour redonner un accès à l’eau potable à plus de 5’000 personnes. Ils installent également des passerelles provisoires pour permettre aux habitants de traverser les rivières. L’équipe peut compter sur le soutien de l’ambassade de Suisse à Islamabad, très active depuis le début des opérations.

La Direction du développement et de la coopération (DDC) a alloué un total de trois millions de francs pour répondre aux besoins. Deux millions de francs sont notamment destinés à soutenir les activités de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) dans le cadre de l’appel d’urgence émis par les Nations Unies. L’OIM est active dans les provinces du Sud du Pakistan, particulièrement affectées par la catastrophe. En outre, 200'000 francs seront versés à l’ONG suisse Helvetas qui mène des projets dans les domaines de l’eau potable, la distribution alimentaire et de médicaments, ainsi que de matériel de première nécessité dans la province du Khyber Pakhtunkhwa. Le reste servira à financer la réponse d’urgence de la DDC réalisée par les membres du CSA.

Le Pakistan figurait longtemps parmi les pays prioritaires de la DDC qui a mis un terme à son engagement en 2020. Cette présence de longue durée a permis aux équipes du CSA de renouer rapidement les contacts avec un réseau de partenaires pour répondre à cette nouvelle situation. À noter que les écoles reconstruites par la DDC après les inondations de 2010 ont toutes bien résistées aux récentes crues.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél. Service de communication: +41 58 462 31 53
Tél. Service de presse: +41 58 460 55 55
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE



Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-90368.html