Participation du président de la Confédération Ignazio Cassis à la rencontre des chefs d’État des six pays germanophones dans la Principauté de Liechtenstein

Vaduz, 13.09.2022 - La rencontre annuelle des chefs d’État des six pays germanophones a eu lieu les 12 et 13 septembre à Vaduz, à l’invitation du prince héritier Alois de Liechtenstein. Les discussions ont porté principalement sur des sujets d’actualité liés à la politique intérieure et extérieure, en particulier sur la guerre en Ukraine. Elles ont en outre mis l’accent sur le thème de la philanthropie et de son utilité pour la collectivité.

Outre le président de la Confédération Ignazio Cassis et le prince héritier Alois de Liechtenstein, hôte de la réunion, le président allemand Frank-Walter Steinmeier, le grand-duc Henri de Luxembourg et le roi Philippe de Belgique ont participé cette année à la rencontre des chefs d’État des pays germanophones au Liechtenstein. Le président autrichien Alexander Van der Bellen n’a pas pu y prendre part.

Organisée chaque année, cette rencontre témoigne de l’étroitesse des relations entre les pays voisins germanophones et est consacrée à des sujets d’actualité liés à la politique intérieure et extérieure. Cette année, l’attention s’est surtout portée sur le conflit ukrainien et ses conséquences. Dans ses explications à propos des priorités de la Suisse, le président de la Confédération Ignazio Cassis a également souligné l’importance des relations entre la Suisse et l’Union européenne. Selon lui, ce partenariat avantageux pour les deux parties devrait aussi fonctionner de nouveau efficacement dans les domaines de la formation, de la recherche et de l’innovation, en particulier par l’association rapide de la Suisse au paquet Horizon et au programme Erasmus+ pour la période 2021-2027.

La rencontre des chefs d’État des six pays germanophones offre à chaque fois l’occasion d’approfondir un sujet défini par le pays hôte. Cette année, le thème central était le suivant: «Philanthropie et collectivité: cadre nécessaire à une coopération efficace entre le monde politique, la sphère économique et les philanthropes». Évoquant la tradition philanthropique de la Suisse, qui se manifeste surtout sous la forme de fondations, le président de la Confédération a appelé à renforcer encore la collaboration avec le secteur privé dans le domaine de l’aide humanitaire et de la coopération au développement: «Des approches philanthropiques peuvent compléter les contributions financières des pays donateurs, afin de favoriser l’innovation et d’encourager à tester de nouvelles solutions pour répondre à des besoins humanitaires croissants», a déclaré le président de la Confédération Ignazio Cassis lors des discussions.  

Les rencontres des chefs d'État des pays germanophones ont lieu depuis 2004 entre l’Autriche, la Suisse, l’Allemagne et le Liechtenstein. Depuis 2014, la Belgique et le Luxembourg participent également à ces rencontres, organisées par les pays participants à tour de rôle. L’année dernière, la rencontre s’est tenue à Potsdam; l’année prochaine, ce sera au tour de la Belgique de l’accueillir. C’est en 2018 que la Suisse en a été l’hôte pour la dernière fois


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél. Service de communication: +41 58 462 31 53
Tél. Service de presse: +41 58 460 55 55
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE



Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-90334.html