PANGEA XV : opération internationale de lutte contre les médicaments falsifiés ou importés illégalement

Berne, 20.07.2022 - La 15e opération mondiale de lutte contre le commerce illicite de médicaments en ligne a été organisée du 23 au 30 juin 2022 sous la coordination d’Interpol. En Suisse, Swissmedic et l’Office fédéral de la douane et de la sécurité des frontières (OFDF) ont contrôlé 948 envois de médicaments et de produits dopants. Deux tiers des envois illégaux contenaient des préparations destinées à stimuler la fonction érectile. Ces produits dominent le marché des ventes illégales en ligne depuis des années.

Cela fait de nombreuses années que la Suisse participe à la semaine internationale d'action PANGEA coordonnée par Interpol, une opération à laquelle pas moins de 94 pays ont pris part en 2022. L'objectif de PANGEA, qui en est à sa 15e édition, reste la lutte contre le commerce illégal de produits thérapeutiques sur Internet. Toutes autorités confondues, cette opération a permis de saisir quelque 3 millions de médicaments illégaux ou falsifiés.

Au centre courrier de Zurich-Müllingen, des collaborateurs de l'OFDF, de Swissmedic, de Swiss Sport Integrity et de l'autorité sanitaire de la Principauté du Liechtenstein ont confisqué 231 des 948 envois qu'ils avaient contrôlés.

Un nombre particulièrement élevé d'envois en provenance de Hong Kong contenaient des falsifications de médicaments autorisés contre l'impuissance. Les stupéfiants confisqués ont fait l'objet de plaintes transmises aux cantons en vue de l'ouverture de procédures pénales idoines.

Des réseaux criminels en constante évolution

Ces médicaments illégaux sont vendus par des criminels organisés de manière professionnelle au sein de réseaux internationaux. La plupart des médicaments falsifiés sont fabriqués dans des pays asiatiques, l'Inde étant le premier producteur de contrefaçons de stimulants de la fonction érectile. Ces produits aboutissent ensuite chez des patients suisses via des canaux de distribution tortueux et illégaux. La plupart des envois confisqués dans le cadre de l'opération PANGEA XV provenaient de Hong Kong, de Pologne et d'Inde. Grâce à l'excellente collaboration qu'elles ont mise en place, les autorités sont en mesure de signaler à leurs personnes de contact sur place d'où proviennent les médicaments illégaux, afin que des mesures soient prises à l'encontre des opérateurs non autorisés.

Les médicaments issus du commerce illicite constituent une mise en danger intentionnelle de la santé des patients, parce que la plupart d'entre eux ne contiennent aucun principe actif ou une quantité inférieure à ce qui est indiqué, sans parler d'éventuelles substances non déclarées. Et si certains de ces produits contiennent effectivement des principes actifs afin de passer inaperçus lors d'analyses basiques, le dosage requis est rarement respecté.


Adresse pour l'envoi de questions

Swissmedic
Service de presse

+41 58 462 02 76
media@swissmedic.ch



Auteur

Swissmedic, Institut suisse des produits thérapeutiques
http://www.swissmedic.ch/?lang=3

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-89755.html