Agenda «Femmes, paix et sécurité»: la Suisse s’engage pour une mise en œuvre renforcée

Berne, 19.05.2022 - La Secrétaire d’État du DFAE, Livia Leu, a ouvert, mercredi 18 mai à Genève la quatrième réunion au niveau des capitales du Réseau des points focaux «Femmes, paix et sécurité» (WPS Focal Points Network). Durant ces deux jours, environ 200 participantes et participants – issues et issus de gouvernements, d’organisations internationales et régionales, ainsi que des membres de la société civile – se retrouvent autour d’un même objectif: faire avancer l’Agenda « Femmes, paix et sécurité ». Le but est d’élaborer des stratégies innovantes pour une meilleure inclusion des femmes dans les processus de paix, et la protection de leurs droits. Cet événement est organisé par le DFAE, dans le cadre de la co-présidence suisse du Réseau, conjointement avec l’Afrique du Sud.

Autour du globe, de nombreuses femmes assument des rôles clés dans la promotion de la paix, la médiation et l’aide humanitaire. Pourtant, leur participation dans ces divers domaines – notamment lorsqu’il s’agit de la prise de décision – est loin d’être atteinte. Faisant partie intégrante du travail du Conseil de sécurité des Nations Unies, l’Agenda « Femmes, paix et sécurité » reconnait et renforce le rôle des femmes dans tous les efforts visant à mener une paix durable.

La devise de la co-présidence suisse et sud-africaine du Réseau des points focaux «Femmes, paix et sécurité» (WPS FPN) pour l’année 2022 est la suivante: «Partnering for Change – Translating the Women, Peace, and Security Agenda into Action». La réunion organisée à Genève suit cette devise et a pour but d’identifier des mesures que les membres du Réseau – 91 membres entre États et organisations internationales et régionales – peuvent collectivement promouvoir, tant au niveau national que multilatéral.

Une responsabilité collective pour une paix durable

Dans son discours d’ouverture, Livia Leu, Secrétaire d’Etat du DFAE, a rappelé la fragilité des progrès réalisés depuis que le Conseil de sécurité a donné une reconnaissance politique l’Agenda «Femmes, paix et sécurité»  il y a vingt ans. Elle a également souligné l’urgence de la mise en œuvre de l’Agenda face aux crises et conflits actuels, comme en Syrie, au Myanmar, en Éthiopie, en Afghanistan, ou plus récemment en Ukraine. «Il est de notre responsabilité collective de renforcer les fondements d’une paix durable », a affirmé Livia Leu. « Cependant, il n’y a pas de paix durable sans femmes. Cette rencontre à Genève souligne une volonté commune de surpasser le bilan des vingt dernières années et de mettre en œuvre l’Agenda avec un nouvel élan ».

L’engagement de la Suisse  

La co-présidence par la Suisse du Réseau WPS FPN, en 2022, s’inscrit dans la suite logique des efforts déployés pour la thématique. Par le biais de son quatrième Plan d’action national, la Suisse traduit en action les engagements qui découlent des dix résolutions «Femmes, paix et sécurité» du Conseil de sécurité. Elle s’engage à ce que les femmes soient pleinement impliquées dans les processus décisionnels aux échelons local, national et international. À quelques semaines de l’élection à un siège au Conseil de sécurité de l’ONU, la Suisse réaffirme son engagement pour faire avancer la mise en œuvre de l’Agenda.

Ces engagements se concrétisent, entre autres, à travers un soutien à la société civile et aux bâtisseuses de la paix, à travers la reconnaissance des défenseuses des droits de l’homme, et par le biais de projets ciblés et de dialogues inclusifs dans des contextes précis. La Suisse s’investit au niveau multilatéral pour la promotion et le respect des droits des femmes. Enfin, elle apporte un soutien financier continu à ONU-Femmes et est signataire du Pacte sur les femmes, la paix et la sécurité et l’action humanitaire.

Le Réseau des points focaux « Femmes, paix et sécurité »

Créé en 2016, le Réseau a pour but d’accompagner les États Membres de l’ONU et les organisations régionales et internationales dans la mise en œuvre du e l’Agenda «Femmes, paix et sécurité». Comptant actuellement 83 États Membres et huit organisations régionales et internationales, le Réseau constitue une plateforme interrégionale facilitant les échanges de bonnes pratiques et d’expériences entre ses membres.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél. Service de communication: +41 58 462 31 53
Tél. Service de presse: +41 58 460 55 55
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE


Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-88881.html