Le président de la Confédération Ignazio Cassis annonce une aide suisse supplémentaire en faveur des populations dans le besoin en Afghanistan

Berne, 31.03.2022 - Le 31 mars 2022, le conseiller fédéral Ignazio Cassis a participé à une conférence de l’ONU consacrée à l’Afghanistan à Genève. Comme les besoins se sont accentués en Afghanistan à la fin de l’hiver, de nouvelles mesures ont été discutées lors de la conférence afin de soutenir ce pays frappé par la crise et sa population en détresse. La Suisse prévoit d’allouer une aide de 30 millions de francs à l’Afghanistan d’ici à fin 2022.

Le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, de même que l’Allemagne, le Qatar et le Royaume-Uni, ont invité la communauté internationale à une réunion ministérielle qui s’est tenue en ligne le 31 mars. L’objectif de la conférence était de sensibiliser les acteurs internationaux aux besoins humanitaires croissants en Afghanistan et d’obtenir une aide financière d’urgence pour le peuple afghan.

La population afghane traverse une période très difficile depuis le mois d’août 2021. La prise de pouvoir par les talibans et l’effondrement du gouvernement républicain, puis les conséquences des sanctions sur la population, ont encore aggravé la crise humanitaire déjà catastrophique. Désormais, une grande partie de la classe moyenne afghane a sombré dans la pauvreté. Selon les estimations de l’ONU, plus de 24 millions d’Afghanes et d’Afghans (62% de la population), dont près de 13 millions d’enfants, dépendent aujourd’hui de l’aide d’urgence. Rien que depuis janvier 2021, plus de 700 000 personnes ont été déplacées à l’intérieur du pays. Une personne sur trois dans le pays souffre d’insécurité alimentaire et plus de la moitié des enfants de moins de cinq ans sont exposés à un risque de sous-alimentation aiguë.

Respect des droits de l’homme et protection des minorités

La Suisse est extrêmement préoccupée par l’aggravation de la situation d’urgence et la détérioration des droits de l’homme en Afghanistan. Le président de la Confédération Ignazio Cassis, chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), a annoncé lors de la conférence de l’ONU que la Suisse débloquerait des fonds supplémentaires pour l’Afghanistan. Un montant de 30 millions de francs sera mis à la disposition de l’Afghanistan et des pays de la région d’ici à fin 2022, ce qui correspond à une grande part du budget régulier de ce pays frappé par la crise.

Parallèlement, le conseiller fédéral Ignazio Cassis a souligné que le seul soutien financier ne suffira pas. Alors que la fermeture des écoles pour les filles de plus de 12 ans a été récemment ordonnée par les autorités afghanes de fait, le conseiller fédéral a exigé que les droits de l’homme, et en particulier le droit à l’éducation, soient respectés. Il a souligné que la Confédération suit de près l’évolution de la situation en Afghanistan et réaffirmé que «la Suisse continuera à se mobiliser pour le respect des droits de l’homme, et en particulier pour la protection des femmes et des minorités.»

Sur le plan diplomatique, elle est prête à offrir ses bons offices à la population afghane, que ce soit pour accueillir une conférence internationale ou faciliter des pourparlers, si les parties concernées le souhaitent.

Pays prioritaire de la coopération suisse au développement

L’Afghanistan compte aujourd’hui parmi les pays les plus pauvres de la planète. Avec un budget annuel d’au moins 27 millions de francs suisses, la Direction du développement et de la coopération (DDC) mène depuis 2002 un programme de coopération en Afghanistan.

En août 2021, elle a provisoirement fermé son bureau de coopération à Kaboul. La DDC poursuit son engagement dans le contexte actuel et les employés transférables du bureau continuent à travailler depuis Berne. Sur le terrain, l’aide suisse à l’Afghanistan est mise en œuvre par des partenaires tels que les Nations Unies, des organisations non gouvernementales internationales et locales et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR). La Suisse maintient un étroit contact et un échange constant avec ses partenaires.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél. Service de communication: +41 58 462 31 53
Tél. Service de presse: +41 58 460 55 55
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE



Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-87838.html