La Suisse engage 14,5 millions de francs pour l’aide humanitaire au Yémen

Genève, 16.03.2022 - Lors de la conférence de haut niveau des donateurs vis à vis de la crise humanitaire au Yémen tenue à Genève en format hybride, le président de la Confédération Ignazio Cassis a annoncé un soutien financier supplémentaire à hauteur de CHF 14,5 millions en faveur d’actions d’aide humanitaire sur place. La conférence a été ouverte par le Secrétaire Général des Nations Unies António Guterres.

Lors de la conférence des donateurs co-présidée par les gouvernements suédois et suisse et par le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU, le président de la Confédération Ignazio Cassis a réitéré son soutien en faveur de la population yéménite dont les besoins humanitaires ne cessent de croître.

Ouvrant la conférence des donateurs, par visioconférence, depuis Berne, le chef du DFAE a d’abord porté un message de solidarité à l’égard de l’Ukraine. Il a ensuite affirmé qu’en dépit de la proximité du conflit ukrainien, «nous ne devons pas oublier les autres crises.»

«Offrons un soutien concret et la perspective d'un avenir meilleur aux millions de femmes, d'hommes et d'enfants yéménites», a-t-il encore déclaré. La Suisse s’est engagée à verser 14,5 millions de francs qui serviront à soutenir les activités de plusieurs organisations humanitaires telles que le CICR et le Programme alimentaire mondial des Nations unies. Le soutien de la Suisse se concentre sur les domaines de l'eau et de l'assainissement, de la sécurité alimentaire et de la protection des civils. Les ministres d’une douzaine de pays étaient engagés lors de la conférence qui a eu lieu en format hybride depuis Genève: parmi eux également quelques représentants d’organisations internationales et d’ONG.

Une des plus graves crises humanitaires au monde

La situation au Yémen représente une des plus graves crises humanitaires au monde avec plus de 23 millions de personnes, soit plus de deux tiers de la population yéménite, en besoin absolu d’assistance humanitaire. Parmi elles, les femmes et les enfants sont les plus affectés par la crise.

Le pays est aussi en proie à un problème migratoire de grande ampleur avec 4 millions de déplacés internes et des effets catastrophiques sur la situation sanitaire, alimentaire et sur la formation scolaire.

La conférence visait ainsi à récolter de l’argent en faveur des organisations humanitaires dans le pays. Pour la Suisse, il importe que ces organisations aient une marge de manœuvre qui leur permette d’effectuer leur travail de manière efficace et au bénéfice de la population dans le besoin.

Soutenir une solution politique au conflit

Au-delà des soutiens apportés pour renforcer l’aide humanitaire sur place, des efforts supplémentaires sont engagés pour inciter les parties au conflit à accepter un cessez-le-feu. La Suisse se joint à cet appel et soutient les efforts des Nations-Unies à la recherche d’une solution politique au conflit.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél. Service de communication: +41 58 462 31 53
Tél. Service de presse: +41 58 460 55 55
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE



Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-87624.html