Session de la Commission de la condition de la femme: la Suisse demande un renforcement de la participation des femmes à la lutte contre le changement climatique

Berne, 14.03.2022 - La 66e session de la Commission de la condition de la femme (CSW) de l’ONU s’ouvre aujourd’hui à New York. L’égalité des genres et l’autonomisation des femmes et des filles dans le contexte du changement climatique et des catastrophes naturelles sont au centre des discussions.

Les femmes sont touchées de manière disproportionnée par les effets négatifs du changement climatique et par les catastrophes naturelles et environnementales. Cette réalité est au centre de la 66e session de la CSW. La dégradation croissante des sols, la perte de biodiversité, le réchauffement climatique, la pollution de l’environnement et les évènements extrêmes sont susceptibles de renforcer encore les inégalités existantes. Le risque de pauvreté s’accroît, la violence fondée sur le genre augmente en de nombreux endroits en raison de conditions de vie plus difficiles et les activités de soins et d’assistance ainsi que les travaux domestiques deviennent plus chronophages et plus pénibles. En outre, plus de femmes que d’hommes meurent lors d’évènements climatiques extrêmes, une tendance qui s’est renforcée ces dernières années. Lorsque les femmes prennent le chemin de la migration à la suite de tels évènements, elles sont exposées à des risques plus importants. Dans le même temps, elles sont sous-représentées dans la plupart des organes où se décident la politique climatique et les mesures d’aide.

Après que la session de la CSW se soit essentiellement déroulée en ligne l’an dernier, l’édition 2022 a lieu sous une forme hybride, avec la participation sur place de nombreuses délégations nationales. La Suisse sera représentée à New York par Sylvie Durrer, directrice du Bureau fédéral de l’égalité entre femmes et hommes (BFEG).

Un représentant des jeunes du Conseil suisse des activités de jeunesse (CSAJ) participera aussi à la CSW sur place.

Priorités de la Suisse
Le respect des droits humains, la participation de la société civile, l’intégration des femmes à tous les mécanismes décisionnels, la lutte contre la violence domestique et fondée sur le genre, l’autonomisation économique des femmes, l’égalité salariale et une meilleure reconnaissance du travail de soins non rémunéré figurent parmi les priorités de la Suisse. Cette année aussi, l’application Women’s Human Rights (W’sHR App) sera à la disposition des délégations lors de la négociation des conclusions concertées – le document final de la CSW. Cet outil développé par la Suisse permet d’accéder rapidement aux textes de référence, notamment juridiques, relatifs aux droits des femmes et à l’égalité des genres.

Lien étroit entre politique intérieure et politique extérieure
Dans sa politique intérieure comme extérieure, la Suisse s’engage dans la lutte contre le changement climatique ainsi que pour l’égalité des genres et les droits des femmes. La mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable est une priorité de la législature 2019-2023 ainsi que de la stratégie de politique extérieure du DFAE (2020-2023). Au printemps 2021, le Conseil fédéral a en outre adopté la Stratégie Égalité 2030, qui vise à promouvoir de manière ciblée l’égalité entre les femmes et les hommes.

La CSW est l’organe central des Nations Unies dédié à la promotion de l’égalité des sexes. Rattachée au Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC), elle a pour mission de promouvoir l’équité entre les femmes et les hommes et la cause des femmes et des filles. La Suisse est actuellement (2021-2024) l’un des 45 États membres de cette commission.

Outre les délégations officielles, un grand nombre de représentantes et représentants de la société civile participent à la CSW. Pendant les deux semaines de la session, de nombreuses manifestations ont lieu en marge du programme officiel. La Suisse organise, conjointement avec la Commission de l’Union européenne, la Coalition internationale pour l’accès à la terre (ILC) et d’autres acteurs, un évènement parallèle sur le thème de la propriété foncière des femmes.


Adresse pour l'envoi de questions

Communication DFAE
Palais fédéral ouest
CH-3003 Berne
Tél. Service de communication: +41 58 462 31 53
Tél. Service de presse: +41 58 460 55 55
E-Mail: kommunikation@eda.admin.ch
Twitter: @EDA_DFAE



Auteur

Département fédéral des affaires étrangères
https://www.eda.admin.ch/eda/fr/dfae.html

Département fédéral de l'intérieur
http://www.edi.admin.ch

Bureau fédéral de l'égalité entre femmes et hommes
https://www.ebg.admin.ch/ebg/fr/home.html

https://www.admin.ch/content/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-87590.html